129e édition du Carnaval de Nice : A vos marques...

Maintenant que le Roi des 5 Continents a enfin trouvé sa Reine, il est temps d’exposer les particularités de la 129e édition de l’évènement hivernal Niçois. Une tradition, beaucoup de nouveautés mais aussi un atout majeur de l’économie locale.

A la Maison du Carnaval, Christian Estrosi a tenu à rappeler le travail exceptionnel des concepteurs de chars et des costumiers. Plusieurs chars sont exposés ici, l’occasion de donner un avant-goût avant le grand jour du défilé. « Ces dernières années, nous avons tenu à libérer les créativités et ne pas freiner les carnavaliers avec des restrictions de taille ou de type » déclare le Député-Maire.

Cette année c’est un véritable tour du monde en 80 minutes qui sera proposé avec plus de 20 chars différents, de nombreux artistes musicaux et encore d’autres animations.

Nouveautés 2013 :

Cette année le thème sera donc le Roi des 5 continents. « Un Carnaval fidèle à sa vocation d’universalité » selon le Maire. Et cette année, sa majesté accueillera un invité d’honneur, la francophonie, puisque les 7es jeux se dérouleront au cœur de la ville en septembre prochain.
Autre nouveauté, le Rock’n’roll 10 miles. Une course à pied originale où il vous faudra venir avec votre meilleur déguisement (Un prix sera décerné). S’en suivra un bain à vocation caritative pour les plus motivés et les moins frileux « Je promets de m’inscrire si à la fin de cette conférence il y a 30 signatures. » s’amuse Christian Estrosi.

Un véritable atout économique :

Le Carnaval de Nice reste un élément économique majeur pour la métropole. L’année précédente, la fréquentation avait déjà augmenté de près de 5% avec 192 576 billets vendus pour une recette globale de 2.5 millions d’euros.

Rudy Salles, l’adjoint au tourisme explique que « si ce Carnaval était fort d’un budget de 7 millions d’euros, l’ensemble des retombés économiques se sont élevées à plus de 30 millions d’€ ! ». Il y a fort à parier que cette année connaîtra le même succès.

Une tradition vieille de 150 ans, mais uniquement 129 années ont connu le Carnaval (à cause des guerres). Le Carnaval de Nice se situe parmi les trois premiers Carnavals du monde, derrière ceux de Rio et de Venise. Il est aussi le plus ancien du monde.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message