1res Rencontres Nationales de la Police Municipale à Nice : un vaste chantier de débats.

Christian Estrosi , Maire de Nice, et Frédéric Foncel , Président du Syndicat National de la Police Municipale, ont présenté, à Paris, lors d'une conférence de Presse les 1res Rencontres Nationales de la Police Municipale, qui se tiendront à Nice le 16 juin 2011 avec une thématique : "La place de la Police Municipale dans le dispositif global de sécurité"

Pourquoi à Nice ?

Christian Estrosi, on le sait, est dans la nouveauté permanente, ce qui lui permet de sauter sur tous les évènements, voir à les créer au cas où. Cette nouvelle manifestation en est le cas : l’axe sécuritaire (et sa possible dérive démagogique) est une vaste mangeoire où chacun peut trouver son avoine...

De plus, manifestement, les syndicats des policiers municipaux étaient à la recherche d’un parrain politique pour faire valoir leurs droits comme leur raison qui, à ce que l’on croit comprendre, ne sont pas toujours bien comprises par le Ministère de tutelle qui leur assigne un rôle précaire et peu complémentaire avec les autres corps de prévention et intervention de l’ordre public, la Police Nationale et la Gendarmerie. De là, à faire deux plus deux, il n’y a qu’un pas que le Maire de Nice avait déjà franchi sur la Côte d’azur avec des accords passés entre la police municipale niçoise et ses consœurs locales.

Placées sous la présidence de Claude Guéant, Ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer, des Collectivités Territoriales et de l’Immigration, elles réuniront des Maires de droite comme de gauche, des Policiers Municipaux venus de tout l’hexagone et leurs représentants, ainsi que les institutions en charge de leur formation et de leur gestion.
Pour la première fois, les Elus et leurs Policiers Municipaux vont se rassembler pour dresser un bilan de leur action au service de la sécurité de leurs concitoyens. Une large place sera donnée aux débats, aux échanges et aux propositions.

Si la Police Municipale dispose, depuis 1999, d’un statut lui garantissant un déroulement de carrière et définissant clairement ses compétences, ses attentes restent fortes en matière de reconnaissance professionnelle et sociale.

Pourquoi ces rencontres ?

Environ 4000 dans les années 80, les Policiers Municipaux sont aujourd’hui près de 20 000. 11% des effectifs de sécurité publique sont sur le terrain.

3500 Maires ont une Police Municipale (contre 1700 Maires en 1980).
La Police Municipale s’est construite en moins de 15 ans et les Policiers Municipaux occupent aujourd’hui une part croissante dans le dispositif de sécurité publique en France.
3e force de sécurité publique, elle dispose d’un statut et une filière sécurité « Police » existe au sein de la Fonction Publique Territoriale.

LES PARTICIPANTS

Les Rencontres se dérouleront sous la présidence du Ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer, des Collectivités Territoriales et de l’Immigration, Claude GUEANT, qui prononcera le discours de clôture.
Les invités seront les 3.500 Maires et leur Directeur de Police Municipale, ou leurs représentants.

Avec la participation  :

• De tous les syndicats et notamment ceux représentés au Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale : CGT / FO / CFDT / CFTC-SNPM / UNSA / FA-FPT,
• Du Président de l’AMF (Association des Maires de France), ou de son représentant,
• De l’AMGVF (Association des Grandes Villes de France),
• De la FMVM (Fédération des Maires des Villes Moyennes),
• De l’APVF (Association des Petites Villes de France),
• Du CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale)
• Les services du Ministère de l’Intérieur, Ministère de Tutelle : DGPN / DGPN / IGA / DGCL.

LE PROGRAMME ET LES TABLES RONDES

1re Table Ronde > Missions de la Police Municipale et Co production de sécurité

• La sécurité est une mission régalienne et la politique de prévention de la délinquance, la responsabilité du Maire.

• Les missions que la Police Municipale peut conduire sous l’autorité du Maire.

• Échanges sur les différentes conceptions des élus sur l’emploi et les missions des Policiers Municipaux (art. L2212-5 du CGCT).

• Plusieurs paramètres permettent de mieux comprendre comment peut être employée une Police Municipale : en fonction des moyens (armement, caméras), du champ d’intervention (judiciaire, opérations avec Police Nationale), ou de l’organisation (24x24, unités spécialisés)…

• Mesure de l’efficacité de la Police Municipale : souhait de disposer de ses propres statistiques, distinctes de celles de la Police ou de la Gendarmerie nationales.

• La place de la Police Municipale, 3e force de sécurité publique aux cotés de la Police Nationale et de la Gendarmerie, dans le cadre des conventions de coordination.

2e Table Ronde > La formation, garantie du professionnalisme

• Le CNFPT en charge de la formation, des référentiels de la Police Municipale,

• Une formation initiale de 6 mois + 1 stage de 6 mois,

• Une formation continue de 10 jours tous les 5 ans pour les policiers et de tous les 3 ans pour les chefs de service,

• Les conventions de formations spécialisées passées avec la Police Nationale et la Gendarmerie

• Question d’une école de Police.

3e table ronde > Quelles perspectives pour les Policiers Municipaux ?

C’est en 1999 et en 2006 (textes fondateurs) que les bases du statut Policier Municipal sont posées et qu’une véritable filière « Police » est créée au sein de la fonction publique territoriale.
L’attente des syndicats est très forte sur ces aspects car ils estiment que les Policiers Municipaux effectuent un travail identique à celui de leurs collègues de la Police ou Gendarmerie Nationales.

• Des demandes sur le plan de l’emploi,

• Mais surtout des demandes très fortes de la profession sur l’aspect social.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message