A travers les allées de la Foire de Nice...

La Chine est l’invité d’honneur de la foire de Nice 2014. C’est la ville d’Hangzhou d’ailleurs jumelée à Nice qui représente cet immense pays appelé aussi : ‘l’Empire du Milieu’.

Hangzhou est un des berceaux de la civilisation chinoise, ville très ancienne puisque bâti il y a 2200 ans. Elle fut décrite par Marco Polo comme la plus belle ville du monde. Aujourd’hui c’est une ville de congrès dont le développement est à l’échelle de celui de la Chine. De nombreux hôtels y ont été édifiés et grâce à son lac Hangzhou est, depuis 2011, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité.

Le stand présent à la foire de Nice est là pour nous faire découvrir le dynamisme de cette cité. Au-delà des considérations économiques, Hangzhou nous invite dans la traditionnelle cérémonie du thé et les visiteurs sont invités à déguster le thé chinois qui sera préparé devant vous dans la plus pure tradition. Un stand où il faut passer, un stand de calme et de plénitude.

Les Antilles françaises sont venues en force cette année à la foire de Nice. La Guadeloupe propose sur plusieurs stands les couleurs et les saveurs de son île. Il y a le soleil, la lumière et bien sûr le rhum et les punchs. Les femmes sont bariolées, robes étincelantes. La musique se diffuse avec finesse. L’ambiance est là, Basse Terre, la Marie Galante. C’est sucré mais surtout plein d’embruns.

Le parfum des fruits, la confiserie, le chocolat, le café et plus surprenant le jambon. Les épices, la cannelle. Ces stands nous invite au rêve, à rejoindre ces îles sous le vent, là aussi nos souvenirs, nos lectures adolescentes faites de pirates, d’écumeurs, de corsaires et d’aventures toutes voiles dehors, seront stimulés et réveilleront en nous cet aventurier qu’on a rêvé être et le rêve, là devient réalité. Les punchs marient, pour notre plus grand plaisir, traditions et saveurs, ce qui semble, bien résumer cette France d’outremer.

Le Jura est présent pour la deuxième année à la foire de Nice. Nous connaissons de ce département la beauté de ses paysages. Le stand présent à la foire nous fait découvrir les autres facettes de ce pays surtout agricole avec l’élevage, la culture et la vigne. L’histoire n’est pas oubliée avec les sentiers salins ou des gabelous, les monuments et les grands hommes du Jura, nous songeons à Louis Pasteur.

Les amateurs de bonnes tables, un peu épicuriens, seront également satisfaits avec la gastronomie. Le Jura est un département aux mille facettes. Il y en a pour tout le monde et tandis que les sportifs seront hiver comme été comblés, ceux qui curieux et passionnés par l’histoire et les monuments auront eux aussi l’occasion de se réjouir en découvrant les richesses de ce département. Le stand du Jura vous fera connaître, pour la satisfaction des œnologues, ses vins et sa cuisine dont la fondue. Le Jura : un pays gâté, un pays de merveilles, fruit de la terre et du travail des hommes.

Le musée de la curiosité et de l’insolite, est présent cette année à la foire de Nice. Le public pourra ainsi le découvrir. Ses responsables y exposent les poupées, mannequins, limonaires. C’est un monde de rêves, de poésies. De plus, vous y rencontrerez Léon, un robot, mais il faut le découvrir par vous-même, tout ce que l’on peut dire : Léon est surprenant et attachant.

Ce stand est magique, peut-être le plus intéressant de la foire car le plus insolite. Il ne cherche pas à vous vendre un produit miracle, il n’y a pas de bonimenteur. Le musée de la curiosité et de l’insolite se trouve à Nice dans la rue Beaumont. Les plus anciens vous diront que madame Barale y est toujours présente, car elle a trop marquée les lieux pour disparaître.

Ce stand réveille en chacun de nous l’enfant qui y sommeille. C’est un voyage au pays d’Oz : les automates sont vivants, le limonaire joue, un livre est écrit par une main invisible et Léon, est devenu votre ami. Un stand à ne pas manquer, vous manqueriez la foire !

Le stand peut-être le plus surprenant. Avez-vous envisagé un jour d’acheter une canette d’oxygène ? Tout est dit dans la question. Il s’agit d’une sorte de bouteille que l’on respire, de l’oxygène, de quoi nous requinquer. Outre cette canette, le stand nous propose l’oxyarome. C’est le mariage ou plutôt la combinaison de l’oxygène pur et de plantes essentielles. Leur conjugaison a des vertus bénéfiques. On peut choisir l’effet de cette thérapie : tonifiant, déstressant, détoxifiant ou digestivant..

Le stand Rest’O2 de la foire de Nice vous permettra de tester ce nouveau produit, bénéfique et naturel pour les sportifs et les pantouflards ! Nous revenons à la canette d’oxygène, ce concept est séduisant, l’oxygène pur revivifie notre corps. Il est un moyen sain et naturel de se préparer à l’effort physique ou intellectuel, voire d’améliorer la vie de tous les jours comme par exemple le mal d’altitude ou encore soulager les migraines.

Nous terminerons notre déambulation dans les allées de la foire de Nice par le stand, certainement le plus petit, mais aussi le plus connu, du moins des niçois.

Le Pastis de Nice est présent chaque année et son animateur, le père Gil Florini, nous concocte à chaque fois un nouveau produit, une nouvelle liqueur, un vin de fruit ou des gourmandises. Il y a d’ailleurs le livre de recettes que nous avons déjà présenté par ailleurs. Cette année nous découvrons son whisky.

C’est par ce stand que nous voulions conclure notre visite. Après les nombreuses mignardises offertes par les exposants, il nous fallait un bon digestif, un Pastis de Nice.

Thierry Jan

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message