Airbnb va reverser 860000 euros de la taxe de séjour à la municipalité niçoise

Airbnb, la plateforme de location de logement courte durée entre particuliers va reverser 13,5 millions d’euros de taxe de séjour qu’elle a collecté en 2017.

Parmi les principales communes bénéficiaires, Nice (860.000 euros) et Marseille (790.000 euros).

Montrée du doigt, accusée de concurrence déloyale depuis de nombreuses années par les professionnels du tourisme, Airbnb a mis en place une collecte automatisée de la taxe de séjour.

Elle avait commencé en 2015 avec Paris et Chamonix pour arriver 50 communes en 2017. Au printemps 2018, ce système de collecte automatisée devrait concerner 15.000 communes.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message