Brexit : quand on vote sans savoir pourquoi !

A la suite du vote du référendum du 23 juin, il s’est avéré que bon nombre d’électeurs britanniques méconnaissaient, voire ignoraient totalement, les informations de base sur l’Union européenne.

Sans compter le fait qu’aucune campagne d’information sur l’Union européenne n’a été menée par le gouvernement britannique en amont du référendum. En fait, le résultat n’aurait pas dû nous surprendre.

Et l’effet de surprise disparaît complètement si on s’intéresse au pourcentage du niveau d’information relatif à l’UE des citoyens du Royaume-Uni : ils sont tout simplement les moins bien informés,.

Comme le montre l’Eurobaromètre : ils sont les derniers des 28 pays de l’UE et leur performance (!) , 57,3%, les places largement en dessous de la moyenne qui , elle, ne va pas au delà de 2/3 ( 66%) !

Au passage, on doit noter que la France n’est pas non plus dans une position des plus réjouissantes : 62,6 et 23e , loin dernière la Slovénie (1re) qui pointe à 82,3%

Au vu de certaines positions politiques, ceci explique peut-être cela .

Il serait temps d’affirmer le triptyque : savoir, comprendre et décider avant que ce soit trop tard.

Comme on dit dans ces cas, "Être ignorant de son ignorance est la maladie de l’ignorant".

source : VoxEurop

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message