Ligne 2 du métro-tram : Catherine a fini de creuser

Catherine* avait pris la route le 26 janvier 2016 et c'était hier , 31 août 2017, après 19 mois que son voyage a pris symboliquement fin. Le tunnel de la ligne est-ouest a été creusé , "sans accidents majeurs" et (malgré quelques frayeurs pour les diverses fissurations dans les immeubles et surtout pour l'énorme trou qui s'est manifesté juste au croisement de rue de France et boulevard Grosso)) a dit le maire de Nice, l'air soulevé d'être arrivé " au but du tunnel" ! La satisfaction était le maître mot de la soirée à laquelle avaient été conviés les habitants du quartier, premières "victimes" des dérangements provoqué par le chantier. Un clin d'oeil aussi pour les commerçants, influente corporation électorale, qui pourront bientôt retrouver la situation de normalité ( et au passage faire valoir quelques droits aux indemnités pour manque à gagner).

Nice n’est pas la première ville au monde où l’on construit un métro et les 3 kilomètre de trajet ne s’inscriront certainement pas dans le Guinness des records. .

Toutefois , les chiffres fournis font tout de même état d’un chantier de dimension importante., ce qui n’est jamais sans être source potentiel de problèmes.

Il reste encore beaucoup de travail à faire pour arriver au bout du projet et faire circuler les rames.

Le calendrier devrai être respecté : tronçon Cadam-Magnan livré à l’été 2018, la totalité de la ligne fin 2019, en même temps que la ligne 3 ( terminus Saint-Isidore).

" Le plus dur a été fait, le plus simple reste à faire. C’est ma conviction"- a affirmé , souriant et détendu, Christian Estrosi , entre un remerciement et une accolade.

Mais on voit bien qu’il savoure déjà le moment où il pourra inaugurer "son" tramway et en tirer les dividendes électoraux à la veille des élections municipales de 2020.

* Le tunnelier a une longueur de 78 m, un poids total de 1300 t

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message