Changement au Palais Sarde : le préfet Leclerc nommé

Adolphe Colrat, Préfet des Alpes-Maritimes depuis 2013, quitte son poste pour assumer celui d'inspecteur général des finances à Bercy. Le Conseil des Ministres a nommé à sa place Georges-François Leclerc, 50 ans , énarque, qui arrive de la Haute-Savoie où il exerce depuis juillet 2012.

Ayant servi dans nombreux cabinets ministériels lors du gouvernement de droite (notamment au Ministère de l’Intérieur avec le ministre Claude Guéant), il se voit classé à droite.

Une décision qui devrait combler tout le monde : le préfet Colrat dont les rapports avec le boss politique local Christian Estrosi étaient "détestables"*. Il avait en plusieurs occasions assumé une position "indépendante", contrairement au bien vouloir de l’élu qui, fait insolite et peu élégant, s’est réjouit publiquement de son départ.

Espérons que le nouveau préfet sera suffisamment élastique pour répondre aux attentes de l’homme fort de la politique locale qui n’aime pas trop être contrarié.

Quant au futur ex-préfet Adolphe Colrat, il aura certainement grand plaisir à se retrouver dans une fonction à l’air... plus respirable !

Et quand tout le monde est content...

*Quelques exemples : application des nouveaux rythmes scolaires, prélèvement des loups dans l’arrière-pays, autorisation de la nouvelle salle de culte dans la Plaine du Var, différend sur les responsabilités de l’attentat du 14 juillet...

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message