Conseil Municipal : 195 dossiers, la séance s’annonce rude !

Après la (longue) pause estivale , le Conseil Municipal reprend son activité avec un nouveau maire, Philippe Pradal, qui la préside.

La séance d’aujourd’hui s’annonce particulièrement chargée avec 195 délibérations à l’ordre du jour. Il faudra avoir du coffre pour faire face à ce super-marathon et nul n’est un spécialiste de cette course comme l’est Christian Estrosi qui ne manquera pas d’avoir un rôle prépondérant dans les débats.

A la veille de l’hommage national que le président de la République tiendra à Nice, on reviendra sur le chapitre de l’attentat du 14 juillet, avec de nombreuses délibérations mais qui ont déjà été annoncées et, pour la plupart, déjà mises en application.

On parlera aussi du projet de requalification du l’ancien stade du Ray et de la nouvelle formule de gestion de l’Acropolis dont le contrat d’exploitation avec la société concessionnaire arrive à son terme.

En marge, une polémique a rebondi concernant le déroulement des travaux : chaque groupe d’opposition (il y en a 7 tellement elle est fractionnée) aura un droit de parole d’1 ou 2 minute pour chaque rapporteur.

D’accord sur le fait qu’il faut être bref, recommandation valable aussi pour les orateurs de la majorité, mais il ne faut pas être un expert en communication pour savoir qu’il n’est pas possible d’exprimer une pensée construite ou une argumentation en deux mots.

On a déjà une opposition peu virulente, si en plus on lui colle du sparadrap sur la bouche, les séances du Conseil risquent de prendre l’allure d’un monologue des ténors de la majorité.

Quelqu’un a parlé de démocratie twitter ? En tout cas, la copie est à revoir si on ne veut pas sombrer dans le ridicule.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message