Conseil municipal de Nice : Polémique autour des tarifs du service mortuaire

Ce n’était pas le point principal de l"ordre du jour du Conseil Municipal de hier mais...on sait que les gens regardent plus ce qui touche à leur porte-monnaie plutôt que les grands dossiers .

Les nouveau recueil des tarifs des services publics concerne des centaines de tarifs.
La Mairie les a augmenté de manière importante et parfois exorbitante.

Cela a attiré l’attention des élus socialistes qui ont vertement critiqué celle concernant le service mortuaire

Le tarif des maçonneries pour les concessions en pleine terre, donc pour les gens les plus modestes, passe de 2 400 € en 2017 à 4 200 € en 2018, soit une hausse de 75 %.

Le tarif des maçonneries pour une concession d’un caveau de 2 m2 passe de 2800 € en 2017 à 4920 € en 2018 soit une augmentation de 71 %.

La conclusion de Patrick Allemand :"Oui mes chers collègues, mourir à Nice en 2018 coutera 75 % plus cher qu’en 2017. Ce n’est pas admissible".

Le 1er adjoint en charge des finances a motivé ces coûts en expliquant qu’il s"agit d’une ré-facturation parce que la ville fait appel à des prestataires.

Résultat : avant de mourir prenez vos dispositions et laissez le dû. Nice est une ville chère même ...après !

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message