Croissance : la France semble sortir du trou d’air

La croissance du PIB pourrait accélérer légèrement au troisième trimestre, à +0,4 %, selon la première estimation de la Banque de France. Mais le rebond risque d’être insuffisant pour satisfaire les prévisions de croissance du gouvernement.

Un rythme nettement supérieur à celui enregistré au cours des six premiers mois de l’année lorsque le PIB a progressé de 0,2 % au premier comme au deuxième trimestre, selon l’Insee.

Cette estimation la première réalisée par la Banque de France, reste toutefois susceptible d’être modifiée au cours des prochaines semaines. Elle est en tout état de cause de bon augure pour le gouvernement, obligé récemment de revoir à la baisse ses ambitions de croissance pour l’ensemble de l’année.

Alors que pour cette année le gouvernement a réaffirmé qu’il prévoit une croissance qui ne sera pas « inférieure » à 1,8 % , pour tenir cet objectif il faudrait en effet que l’activité se poursuive au même rythme au cours du quatrième trimestre de 2018.

source : Banque de France

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message