Des signes de reprise économique pour l’économie azuréenne

Le bilan de conjoncture économique dressé par la CCI au premier trimestre 2017 confirme l’amélioration de l’économie azuréenne constatée globalement sur l’exercice 2016 (+1 %), malgré le choc provoqué par l’attentat du 14 juillet 2016.

Tous les secteurs d’activité bénéficient de ce regain de dynamisme et d’optimisme pour l’année en cours, même si certaines branches du commerce et des services rencontrent des difficultés.

Une appréciation positive de l’activité, des prévisions de carnets de commande encourageantes, une dynamique des affaires sont autant de signaux positifs qui laissent entrevoir une année 2017 mieux orientée- nous dit la note de la la chambre consulaire.

L’activité industrielle montre une bonne dynamique de l’activité (+1 %) ainsi que des prévisions optimistes de la part des chefs d’entreprise. Les exportations contribuent à l’amélioration de l’activité (+1,5 %). Ce climat favorable est aussi perceptible au travers des prévisions d’emploi faites par les dirigeants.
Les entrepreneurs sont optimistes sur le niveau des carnets de commande avec un volume d’activité satisfaisant pour les prochains mois.

Le secteur de la construction se relève doucement.

Dans le secteur du Bâtiment, l’activité, longtemps dégradée, s’améliore peu à peu grâce aux nouveaux projets sur le territoire. Mais les chefs d’entreprises restent prudents sur leurs anticipations et sur leurs intentions d’embauche.
Une année 2017 qui s’annonce meilleure que 2016 dont les perspectives d’activité restent à confirmer.

Pour les Travaux Publics, l’activité augmente au 1er trimestre (+1,5 %) dans un contexte d’activité plutôt favorable selon les entrepreneurs. Les prévisions et le niveau d’activité sont assez bonnes

Le volume d’emploi positif sur 2016 se confirme au 1er trimestre (+1,5 %).

Le commerce de proximité : une activité en berne alors que le commerce de gros progresse

Le commerce de proximité commence l’année 2017 avec un volume d’activité qui recule de - 1% et des prévisions assez mitigées. Les soldes n’ont pas été à la hauteur des attentes des professionnelles.

L’évolution du volume d’emploi reste assez faible, sans perspective de réelles améliorations pour les prochains mois.

Pour le commerce de gros, à l’inverse, le volume d’affaires augmente 1,5 %. Cette tendance devrait se poursuivre avec de bonnes perspectives à l’exportation.

L’activité touristique : l’été de tous les défis

L’activité touristique qui regroupe l’hôtellerie-café-restauration est marquée par un recul du volume d’affaires de 1,5 %, touchant directement les emplois (- 1 %) au 1er trimestre.
Les perspectives 2017 ne sont pas bien orientées pour 53% des dirigeants qui déplorent une baisse de l’attractivité de la Côte d’Azur (pour 23% d’entre eux). Pourtant les chefs d’entreprise s’inscrivent dans une dynamique positive de
l’emploi pour la haute saison à venir notamment dans l’hôtellerie.

En dehors du tourisme, le volume d’activité des services se maintient au 1er trimestre 2017, principalement tiré par la branche des services aux entreprises (+3,5 %). Les prévisions sur le volume d’affaires du marché intérieur, comme sur celui des exportations, sont plutôt positives.

Le bassin économique de la Plaine du Var enregistre de très bons résultats avec un chiffre d’affaires en hausse de +4%, suivi par le Bassin de Nice (+ 2%) et de Grasse (+1 %). Portés respectivement par l’industrie pour la Plaine du Var et
Grasse, le Bassin de Nice est lui soutenu par les activités de services hors Hôtellerie-Café-Restauration avec + 1% au niveau de l’emploi.

L’année 2017 commence globalement en demi-teinte pour les autres bassins du littoral (Cannes, Antibes, Menton) dont les résultats sont médiocres malgré une bonne tenue des exportations.

source : observatoire Sirius de CCI NCA

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message