Economie : croissance en baisse en 2018, prévision abaissée pour 2019

La croissance en France a été de 1,5 % en 2018, contre 2,3 % en 2017, malgré un résultat légèrement supérieur aux attentes au quatrième trimestre, où le produit intérieur brut a augmenté de 0,3 % ' selon une première estimation publiée par l’Insee mercredi 30 janvier). Les dépenses de consommation des ménages ont fortement ralenti au dernier trimestre 2018, touchées par le mouvement des « gilets jaunes » et affichant une croissance nulle, contre 0,4 % au trimestre précédent.

Le commerce extérieur a soutenu l’économie au quatrième trimestre, ainsi que la production totale de biens et services, en hausse de 0,4 %.

L’investissement est resté « atone » et les variations de stock ont pesé négativement de 0,1 point sur la croissance du produit intérieur brut.

Sur l’année : Les exportations progressent de 3,1 % (contre 4,7 % en 2017). Les importations ont augmenté de 1,1 % (contre 4,1 %).

Initialement, l’Insee avait prévu un rebond de l’activité à 0,4 % entre octobre et décembre, en raison notamment des gains de pouvoir d’achat issus de la baisse de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages.

Mais le climat d’incertitude lié au mouvement des « gilets jaunes » avait ensuite poussé l’organisme public à diviser par deux sa prévision pour tenir compte de l’impact des manifestations sur la consommation.

Dans ses dernières prévisions, le FMI a ainsi abaissé sa prévision de croissance pour la France à 1,5 % en 2019 contre 1,7% prévu par le gouvernement.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message