Economie : le déficit de la France ne sera pas de 2,9 % du PIB mais 2,7 ou 2,8%

La première estimation formelle du déficit 2017 sera délivrée le 26 mars par l'Insee mais le gouvernement est à peu près fixé sur son sort.

Grâce aux rentrées fiscales supplémentaires, provoquées par la croissance dynamique de 2 % et à la bonne tenue des comptes de la Sécurité sociale et des collectivités locales, le déficit 2017 ne sera pas de 2,9 % du PIB comme initialement prévu en loi de finances, mais plutôt de 2,7 % ou 2,8 %.

Pour mémoire, chaque 0,1 correspond à 2 milliards d’euros environ.

Il est essentiel pour la France de se situer sous la barre des 3 % du PIB afin de pouvoir sortir de la procédure bruxelloise pour déficit excessif. Pour rappel, en 2016, le déficit public de la France atteignait 3,4 %.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message