Euromed : le réseau qui rassemble !

Après trois jours de débats, de présentation de projets et de coopérations, la rencontre du réseau des villes Euromed a pris fin ce vendredi 4 novembre.

Si la Méditerranée ne représente qu’une infime partie du globe, c’est pourtant là que le plus grand nombre d’enjeux ce concentre. Échanges économique, migration, développement, environnement ... Plus de 100 villes bordées par la Méditerranée, se sont rassemblées à Nice, pour tenter de mettre en place des collaborations communes et d’éventuelles solutions .

Des pays du nord de l’Afrique comme le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et l’Égypte. Ainsi que du Proche Orient, notamment le Liban, la Turquie, la Jordanie, la Palestine et Israël, plus les 22 pays pas de l’Union Européenne, tous sont venu dans l’objectif de trouver des solutions mais aussi de proposer des projets communs qui permettrait à tous d’avancer ensemble.

Quelque exemples, la question de l’eau, le développement durable, l’innovation, l’économie, les financements ... tout ces thèmes ont étaient abordés lors de cette rencontre Euromed. Et cela a porté ses fruits, car cela a conduit à quelque signature de contrat.

Ce matin, c’est Christian Estrosi, Président de la Métropole, qui a signé un accord avec Sofiene Essid, représentant de la délégation tunisienne, sur un programme d’expérimentation d’une usine de déchets qui serait mise en place à Sfax (en Tunisie).

Mais également d’autres point principaux ont étaient le centre des débats, comme le projet sur l’efficacité énergétique des bâtiments publics qui serait mis en place d’ici 2020. Et sur un projet européen pour l’emploi des jeunes dans l’ensemble du Bassin Méditerranéen.

Cette rencontre Euromed semble donc porter ses fruits au fur et à mesure des années. S’il s’agissait seulement de la 4e rencontre depuis sa création en 2000, Euromed semble devenir un rendez vous incontournable dans l’entreprise de la Méditerranée.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message