L’INSEE alerte sur la baisse de natalité

L’INSEE a, fort justement, attiré l’attention sur la diminution du nombre des naissances en France durant l’année 2017, phénomène qui se répète d’année en année depuis 7 ans, avec une accélération depuis 3 ans.

En effet, les chiffres des naissances annoncés pour janvier 2018 sont en baisse de 1,2 % par rapport au même mois de 2017, et surtout la chute est vertigineuse pour février : 52 700 naissances au lieu de 55 000, c’est-à-dire 4,2 % de moins.

Il ne faudrait donc pas que l’inquiétude provoquée, à juste titre, par les documents de l’INSEE relatifs à la natalité en 2017 ne soit qu’un feu de paille : la France continue à glisser sur la mauvaise pente.

De quel côté on regarde le problème , il n’y a aucune raison de s’en réjouir , bien au contrarie. rappelons une fois de plus trois vérités fondamentales :

Si du point de vue philosophique, on pourrait dire "qu’il n’est richesse que d’hommes’ , plus prosaïquement...l’avenir de nos retraites par répartition dépend principalement de la natalité.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message