Le déficit public des Etats de l’Union Européenne en forte diminution

Après avoir fortement augmenté en Europe à la suite de la crise économique et financière de 2008, le déficit public diminue aujourd'hui. Au sein de l’Union européenne, il s’est élevé, au 3e trimestre 2017, à 0,3% du PIB pour la zone euro et à 0,6% pour l'UE à 28, soit largement en-dessous du seuil de 3% prévu par le Pacte de stabilité et de croissance. L'Insee estime que, pour l'année 2017, le déficit public français s'élève à 2,6% du PIB alors qu'elle était à 3,4% en 2016 et 3,7% en 2015.

Les recettes publiques ont augmenté en même temps que les dépenses baissaient. Pour l’UE28, au 3e trimestre 2017, les recettes publiques représentaient 44,8% du PIB, en légère hausse par rapport au trimestre précédent et les dépenses représentaient 45,4% soit une baisse de 0,5%.

En 2017, 2 Etats membres sur 28 ont atteint ou dépassé le seuil des 3% de PIB de déficit public. Il s’agit de l’Espagne (-4,5%) et de la Hongrie (-3,9%).

A l’inverse, 26 Etats membres demeurent dans les clous du Pacte de stabilité et de croissance, 11 se trouvant même en excédent. Les chiffres les plus élevés sont ceux de la Bulgarie et de Malte (+4,2%), de l’Allemagne (+2,5%), du Luxembourg (+2,4%) et de la République tchèque (+1,6%).

source : Eurostat

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message