Bilan et perspectives des BTP 06 : 2018 confirmera la "bonne" année 2017 ? Des doutes planent...

Comme chaque année à l'occasion des voeux , le Président de la FBTP 06, Philipe Gautier a fait le point sur l’actualité du secteur. Il était accompagné par Pierre Mario, le Vice-Président représentant les travaux publics&routiers. Deux sujets étaient sur la table : – un bilan de l’année 2017, considéré comme l’année de reprise du BTP. – Les perspectives pour l’année 2018

L’an dernier, dit Philipe Gautier, nous espérions un retour à la croissance avec la création de 200 - 300 emplois pour le département, dans le secteur du bâtiment.

Un pari atteint selon lui. Il s’explique « la profession a créé 200 emplois directs, pour un total de 22 200 salariés BTP, pour les Alpes Maritimes. »

À ce chiffre, poursuit-il, « il faut également ajouter les 200 postes équivalent temps pleins pour l’intérim ».

Selon lui, le secteur a fortement contribué au redressement de l’emploi dans le département.

Un chiffre qu’il faut tout de même nuancer, car il s’inscrit selon Philipe Gautier, dans un contexte de recul d’activité depuis près d’une décennie. En fait, depuis 2010, les effectifs ont chuté de plus de 12 %.

La progression est donc forte, et elle est due d’après lui, à plusieurs facteurs :

– fin novembre la construction de logements affiche une progression de près de 40 % sur un an. Un moteur de relance pour l’ensemble de la filière immobilière

des raisons expliquent le phénomène :

– une fiscalité attractive
– des prix de vente encore élevés, mais restés stables depuis 4 ans
– des taux d’intérêts bancaires aux plus bas historique
– des produits financiers classiques de moins en moins compétitifs en termes de rentabilité

– Le segment non résidentiel prend de l’essor depuis plusieurs années grâce au développement de zones d’activités tel que l’EcoVallée.
– Les autorisations et les mises en chantier progressent de 38 % depuis 12 mois.

Philipe Gautier reste néanmoins prudent sur l’évolution du logement, car 3 indicateurs font craindre un essoufflement de la dynamique

– Les autorisations de logements sont en pertes de vitesse depuis plusieurs mois
– L’offre nouvelle et les ventes de logements neufs enregistrent un recul significatif sur le troisième trimestre 2017.
– les prix de vente réaugmentent ce qui risque de dissuader de potentiels investisseurs locaux.

Quant aux perspectives , le président Philipe Gautier estime que l’année 2018 sera plus calme.

– La stabilité politique est retrouvée avec un nouveau Président de la République, une majorité à l’Assemblée nationale.
– Les orientations économiques sont connues et mises en œuvre

La tension reste malgré tout réelle sur les marchés avec des prix encore trop bas. Des situations à risques pour les entreprises notamment en termes de capacité d’investissement.

Le nouveau compte pénibilité a été allégé par le nouveau gouvernement, 4 des 10 facteurs ayant été retirés du champ d’application. Grâce à ces modifications, les salariés du BTP ne sont plus concernés par les 6 facteurs qui restent. Un vrai ballon d’oxygène pour les chefs d’entreprises.

L’intégralité de l’intervention sur BTP 06.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

"Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie." Confucius

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message