Quels sont les médicaments que nous pouvons emmener aux États-Unis ?

Ça faisait longtemps que vous souhaitez aller visiter des villes comme New York et Las Vegas, qui ne dorment jamais, ou les déserts sans fin du Nevada, les grands parcs d’Amérique, les plus beaux musées du monde et bien plus encore ? La beauté des États-Unis est sans fin et mérite au moins un voyage dans la vie. Ne manquez pas l’opportunité d’explorer ce pays et de demander ESTA, le visa américain pour les voyageurs étrangers ! Mais vous ne savez pas quels sont les médicaments que vous pouvez emmener lors de votre voyage aux États-Unis ? Pas de problème, nous allons tout vous expliquer ci-dessous afin de savoir comment faire sa demande d’ESTA en ligne, mais vous devez savoir que tous les voyageurs qui souhaitant se rendre aux États-Unis dans le cadre du programme de dispense de visa doivent obtenir une autorisation ESTA (Electronic System for Travel Authorization) avant de monter à bord du moyen de transport choisi. Avec l’autorisation accordée par ESTA et toutes les installations d’hébergement réservées, il ne reste plus qu’à préparer les bagages.

Concentrons-nous maintenant sur les médicaments admis au départ dans l’avion qui a comme destination les États-Unis. La plupart des médicaments sont autorisés dans les bagages à main et les bagages rangés. Il est bon toujours de se renseigner également auprès de la compagnie aérienne choisie pour le vol. Pour éviter les problèmes qui pourraient survenir aux contrôles d’embarquement, en ce qui concerne le transport de ses produits médicaux sous forme de gel, de liquide ou d’aérosol en quantité supérieure à 100 ml, il est conseillé de porter une ordonnance qui indique également la pathologie pour laquelle un médicament est pris. L’admissibilité des produits pharmaceutiques contenant des médicaments aux États-Unis est réglementée par la TSA (Transportation Security Administration) du gouvernement qui, lors les contrôles d’embarquement, vérifie si un produit, en l’occurrence un médicament, est autorisé. Pour les médicaments liquides, la quantité limite de 100 ml n’est pas appliquée. La limite peut être dépassée mais en quantités raisonnables. Vous trouverez ci-dessous un résumé de la plupart des médicaments éligibles au bagage à main ou ceux enregistrés et rangés.

La TSA autorise une plus grande quantité de liquides, gels et aérosols nécessaires au traitement médical en quantités raisonnables pour le voyage (supérieures à 100 ml), mais il est nécessaire de les déclarer aux agents de sécurité au point de contrôle lors de l’inspection. Les médicaments autorisés sont : kit d’injection d’adrénaline ; les collyres ; les inhalateurs ; l’Insuline (dose unique). L’agent de la TSA doit être informé si vous êtes atteint de diabète. Les pompes et les réserves d’insuline doivent être clairement identifiée. Les vitamines liquides sont autorisées pour moins de 100 ml dans les bagages à main ; la marijuana à des fins médicales n’est pas autorisée ; et les médicaments liquides tels que les sirops et les gouttes sont autorisés, ainsi que les médicaments en pilules et les nébuliseurs.

Comme on peut bien comprendre, l’organisation d’un voyage aux États-Unis peut sembler compliquée, en réalité, c’est pas comme ça. Nous devons procéder par étapes, à partir de la demande de l’ESTA américaine, en passant par les installations d’hébergement et en terminant avec les bagages. Si vous avez des doutes sur des médicaments particuliers non répertoriés, vous pouvez consulter le site Web du gouvernement de la TSA.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message