Economie : mauvaise surprise sur le front de la croissance

Après un début d'année très dynamique, le PIB a stagné au deuxième trimestre, selon les premières estimations publiées par l'Insee ce vendredi matin.

Michel Sapin , Minsitre du Budget, reconnaît que le chiffre est « décevant »mais selon lui, il "ne remet pas en cause la prévision de croissance de 1,5% en 2016".

L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a, en revanche, révisé légèrement à la hausse la croissance du premier trimestre, à +0,7% contre +0,6%.

Bercy, souligne toutefois que "l’économie française reste sur une dynamique de reprise".

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message