Economie : pour le FMI, la France conserve son statut mondial

C'est une bonne nouvelle : alors qu'en 2014 la France avait été rétrogradée d'une place dans le classement des plus grandes économies mondiales au profit du Royaume-Uni, en 2016, selon le FMI, elle retrouve sa cinquième place. La France représente 2,3 % du PIB mondial

La faute ? Au Brexit et à la chute de la livre sterling*. Le Brexit allait "faire mal". Ça ne fait que commencer.

En attendant, entre la Chine et les Etats-Unis la première place du classement n’est pas très claire...

En termes purement économiques, la Chine surpasse, et de loin les Etats-Unis : le PIB chinois représente désormais 17,3 % du PIB mondial contre 15,8 % pour les Etats-Unis (en termes de "parité de pouvoir d’achat").

Un écart destiné à se creuser puisque la croissance en Chine est attendue à 6,6 % en 2016 contre 1,6 % pour les Etats-Unis.

Mais en simples dollars, le PIB des Etats-Unis est près de 7 000 milliards de dollars supérieur à celui de la Chine.

La question reste ouverte.

En tout cas, avec 17,47 % du capital du FMI et 16,54 % des droits de votes, contre 6,42 % du capital et 6,09 % des droits de vote pour la Chine, les Etats-Unis dominent le FMI.

*La livre sterling a chuté lourdement depuis le 23 juin 2016 et, surtout, depuis que Theresa May a annoncé que l’article 50 du traité de Lisbonne sera invoqué en mars 2017. La livre sterling est tombée à un niveau jamais vu depuis 31 ans .

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message