Effondrement d’un viaduc à Gênes : le maire de Nice Christian Estrosi exprime sa "compassion" et envoie de l’aide en Italie

Le maire de Nice s'est exprimé après l'effondrement mardi du pont Morandi à Gênes en Italie.

"Je veux témoigner, face à cette épouvantable tragédie, toute ma compassion pour les familles et ma solidarité aux autorités italiennes et à la ville de Gênes", a réagi mardi 14 août sur franceinfo le maire de Nice, Christian Estrosi, alors que l’effondrement d’un pont autoroutier à Gênes (Italie) a fait au moins 22 morts.

Le maire de Nice a annoncé l’envoi de soutiens techniques en Italie. Dès ce mardi après-midi, des véhicules de chantiers et d’entretien, des tractopelles ainsi que des personnels de la métropole de Nice prendront la route de Gênes. Ils devront "être opérationnels dès cette nuit où demain matin au plus tard sur le lieu de ce drame."

Une cellule de crise est également réunie à Nice, avec le préfet des Alpes-Maritimes, pour gérer les incidences de l’effondrement de ce pont sur les axes routiers du département. "Cela va générer des problèmes de gestion de la circulation sur l’autoroute A8 à la jonction avec l’Italie."

Par ailleurs, les services hospitaliers de la métropole de Nice sont également mobilisés. En tant que président du conseil du CHU de Nice, Christian Estrosi a fait savoir que de nombreux lits seront mis à disposition des autorités italiennes si le grand nombre de blessés le rendait nécessaire. L’objectif est "de pouvoir les recevoir dignement et de leur prodiguer les meilleurs soins".

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message