Expositions : "Matisse et Vence , l’émotion pure" et "a la lumière de Matisse"

Une exposition en deux volets au musée de Vence, du 24 juin au 31 décembre et à la chapelle des Pénitents Blancs, du 24 juin au 31 août.

En 1943, en pleine Occupation, Henri Matisse vient se réfugier à Vence. De 1943 à 1948, installé à la villa le Rêve, il tombe sous le charme de la cité. Il ne cessera de créer, en quête d’un art « d’équilibre et de pureté ».

A Vence, il puise une nouvelle source d’inspiration pour mener à bien la conception d’une œuvre d’art total, la chapelle des dominicaines du Rosaire, qu’il considérera comme son chef d’œuvre. La relation privilégiée tissée entre Matisse et la cité des arts s’est prolongée par la suite, grâce aux dons de la famille de l’artiste. Le premier volet de l’exposition présente une sélection de cette collection, constituée essentiellement d’œuvres graphiques : fusains, lithographies, eaux-fortes. « Mon dessin au trait, notait l’artiste, est la traduction directe et la plus pure de mon émotion. »

Ces oeuvres illustrent les principaux thèmes explorés par l’artiste : l’art du portrait et ses variations, la chapelle du Rosaire, les livres illustrés. Des documents, ainsi que des photos réalisées par des photographes de renom international - Henri Cartier-Bresson ou Robert Capa – témoignent du quotidien de l’artiste pendant son séjour à Vence. Une occasion unique de découvrir des côtés encore méconnus de la vie du peintre.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message