Fin du conflit à la Semiacs : la société sera reprise en régie

La suspense est terminé : la Semiacs sera reprise en régie par la Ville de Nice et la Métropole. Christian Estrosi l'a annoncé aux délégués syndicaux de la société qui, vu la situation défaillante de la société touchée par des scandales à répétition, craignaient une privatisation.

Les emplois (un peu plus d’une centaine) seront ainsi préservés et le président de la Métropole pourra ainsi donner suite à ’l’engagement pris avec la Chambre Régionale des Comptes : "les activités actuellement assurées par la SEMIACS seront bien reprises en régie par la ville de Nice et la Métropole".

Beau seigneur, Christian Estrosi a donné suite à sa promesse faite aux syndicats sur le pied de guerre qui menaçaient de faire grève en plein Euro : "Faites-moi confiance, je ne vous décevrai pas".

C’est chose faite, comme on avait pronostiqué dans notre article du 13 juin dernier.

Pari facile... Pas vraiment quand même, sauf si on achète tous les billets de la tombola !

Le 12 juillet prochain, le Conseil Métropolitain délibérera en ce sens.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message