Baisse de chômage : la tendance est bien là

François Hollande l'avait promise , Emmanuel Macron est en train de la réaliser. Quand on dit le facteur "C".... En France, le taux de chômage recule de 0,1 point au deuxième trimestre, selon les prévisions de l’Insee publiées ce 17 août. Il retrouve ainsi le niveau de 2012 . Au-delà des variations trimestrielles, l’inversion de la courbe du chômage se confirme.

Ces taux sont en effet comparables à ceux observés au 1er trimestre 2012 - 9,1% en métropole et 9,5% en France entière.

Ce recul du chômage profite aux seniors, c’est-à-dire aux plus de 50 ans, mais pas aux jeunes. La tendance est tout de même à l’embellie et les autres indicateurs du marché de l’emploi le confirment.

On note donc une baisse du nombre de chômeurs inscrits à Pôle Emploi. Mais également un record de créations d’emplois salariés depuis six ans, soit près de 92 000.

Enfin, les déclarations d’embauches de plus d’un mois ont atteint la barre des deux millions au cours du dernier trimestre.

Au deuxième trimestre 2017, la France compte officiellement 2,8 millions de chômeurs au sens du bureau international du chômage. Soit 20 000 demandeurs d’emploi de moins qu’au premier trimestre et 139 000 de moins qu’il y a un an. Certes, les effets de la crise sont encore loin d’être effacés : on compte toujours 500 000 chômeurs de plus qu’en 2007, avant la chute de Lehman brother.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message