Budget européen : pays contributeurs et pays bénéficiaires

On en parle beaucoup sans trop savoir de quoi on parle... Un peu de clarté servira peut-être pour mettre les aiguilles des montres à l'heure exacte...et à ne pas entendre des sottises à tour de bras. Encore , passe pour les citoyens-lambda mais de la part de quelques élus...

L’essentiel du budget européen provient directement des Etats membres. Chaque pays y participe à hauteur de sa richesse nationale et en reçoit une partie en retour.

Quels sont les principaux pays contributeurs ? Les bénéficiaires ?

Le budget de l’Union européenne se compose principalement de trois ressources propres : celles issues de taxes et de droits de douane, celles de la TVA ainsi que celles du revenu national brut. Cette dernière ressource représente l’essentiel du budget de l’UE (66,6% en 2016).

Les contributeurs

En 2016, le budget de l’Union européenne s’élève à 155 milliards d’euros. L’Allemagne est le plus gros contributeur de l’Union européenne (23,3 milliards d’euros), suivie par la France (19,5 milliards d’euros), l’Italie (13,9 milliards d’euros) et le Royaume-Uni (12,8 milliards d’euros).

Malte est le pays qui contribue le moins au budget de l’Union (80,6 millions d’euros), suivie par Chypre (151,9 millions d’euros), l’Estonie (182,8 millions) et la Lettonie (218,8 milliards d’euros).

Les bénéficiaires

Outre les dépenses de fonctionnement des institutions européennes (6%) et l’action extérieure, le budget de l’Union européenne finance majoritairement des projets et programmes dans l’ensemble des Etats membres.

Toutes politiques européennes confondues, l’Espagne est le pays ayant reçu le plus fort montant de l’UE en 2016 (11,593 milliards d’euros), suivie de près par l’Italie (11,592 milliards d’euros), la France (11,3 milliards d’euros), la Pologne (10,6 milliards d’euros) et l’Allemagne (10,1 milliards d’euros).

Chypre est le pays qui bénéficie le moins des dépenses européennes (185,1 millions d’euros), suivie par Malte (207,5 millions d’euros), la Slovénie (544,9 millions d’euros) et l’Estonie (673,7 millions).

Contributeurs et bénéficiaires nets

La différence entre ce que verse et ce que reçoit un Etat du budget européen se traduit en une contribution ou un bénéfice "net" : certains pays reçoivent plus que ce qu’ils donnent, d’autres moins.

Ainsi, l’Allemagne (- 12,9 milliards d’euros), la France (- 8,2 milliards d’euros) et le Royaume-Uni (- 5,6 milliards d’euros) sont en 2016 les principaux contributeurs nets au budget de l’Union européenne.

A l’inverse, la Pologne (+ 7,1 milliards d’euros), la Roumanie (+ 6 milliards d’euros) et la Grèce (+ 4,3 milliards d’euros) sont les pays bénéficiant du solde budgétaire positif le plus important.

Sources : Commission européenne 2018

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message