Démographie : la planète sera de plus en plus habitée

Institut national de la statistique et des études économiques, l’Insee a publié, jeudi 22 juin, un ensemble d’études nationales et régionales qui proposent un scénario de la cartographie de la France en 2050.

D’ici à trente-trois ans, la population française devrait atteindre 74 millions de personnes, contre 65,8 millions en 2013. Une augmentation que le pays devra, à l’évolution de l’espérance de vie — 90,3 ans pour les femmes en 2050, contre 85 ans en 2013, et 86,8 ans pour les hommes contre 78,7 ans — et à l’arrivée de migrants venus d’autres contrées, sans oublier un taux de fécondité que l’Institut envisage stable.
En PACA, la contribution au solde naturel de la population sera de 0,06 %. Celui migratoire, de 0,13 %

Actuellement habitée par 7,6 milliards de personnes, la Terre en abritera 8,6 milliards en 2030, 9,8 en 2050 et 11,2 en 2100, selon les estimations du département des affaires économiques et sociales des Nations unies.

Selon le document, l’Inde va bientôt devenir le pays le plus peuplé de la planète, devant la Chine.

Le Nigeria, qui connaît une croissance démographique très rapide, devrait supplanter les États-Unis en troisième position d’ici 2050.

Le nombre des personnes âgées de 60 ans ou plus doit par ailleurs plus que doubler à la même échéance. La population vieillissante, selon le rapport, doit ainsi passer de 962 millions en 2017 à quelque 2,1 milliards en 2050 et 3,1 milliards en 2100.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message