Economie : Le "risque France" a disparu

La croissance de la France en 2017 sera probablement supérieure à ce qui était attendu. Mais un de ses handicaps structurels demeure notamment le faible niveau de gamme de ses produits. Comme les autres pays de la zone euro, la France bénéficie d'une amélioration conjoncturelle. La croissance devrait atteindre 1,5 % environ cette année, contre 1,1 % en 2016.

Souvenez-vous, c’était il y a trois mois à peine. Les investisseurs étrangers en étaient convaincus : Marine Le Pen était aux portes de l’Elysée.

Elle allait peut-être même affronter Jean-Luc Mélenchon dans un second tour de tous les dangers. Le mot "Frexit" faisait son apparition dans Google. Et les marchés jouaient à se faire peur : le fameux "spread" qui mesure la prime de risque de la France prenait un tour inquiétant. Des craintes largement exagérées... et désormais dissipées.

Emmanuel Macron a été élu président de la République. Il a obtenu une très large majorité à l’Assemblée nationale.

Le "spread" ( le coût de l’argent) est tombé à son plus bas niveau depuis novembre. La dette française est de nouveau prisée. Les investisseurs étrangers sont de retour.

Jupiter pourra profiter de l’alignement des planètes.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message