Il est temps que cette fièvre jaune du samedi cesse

Les "gilets jaunes" prévoient de se mobiliser à nouveau, samedi 23 février, pour leur quinzième week-end d'action. Des défilés qui auront valeur de test, alors que la mobilisation du week-end précédent a de nouveau affiché des chiffres de participation en baisse .

C’est sans doute un tournant dans le mouvement des Gilets jaunes. Alors que les irréductibles préparent leur 15e journée de mobilisation, un sondage Elabe indique pour la première fois depuis novembre qu’une majorité de Français (56 %) jugent que le mouvement doit s’arrêter.

Après trois mois de manifestations ponctuées de violences et de dégradations, il est effectivement peut-être temps de tourner la page, ou en tout cas de trouver d’autres moyens pour continuer.

Certes, on peut comprendre que certains Gilets jaunes s’accrochent à leurs ronds-points et aux solidarités qui y sont nées. Mais aujourd’hui, c’est le mouvement qui tourne en rond.

Au-delà de l’appel à continuer les manifestations, ce qui est visible chaque samedi, ce sont surtout les violences, perpétrées par les radicaux (d’extrême droite et d’extrême gauche) et les casseurs.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message