La France redevient celle de l’audace

L’élection du pro-européen Emmanuel Macron à la présidence de la République en France est une bonne nouvelle pour l’Europe et le monde car il pourrait redonner à l’Union l’élan qui lui fait tant défaut.

Cette élection est un événement majeur, pour la France, l’Europe et le monde.

La France a osé l’audace d’un pari fou, elle a choisi de porter à sa présidence un jeune homme de 39 ans qui avait conçu, il y a un an, de redessiner son échiquier politique et d’en prendre la tête.

C’est également un tournant pour l’Europe, pour cette Union hors de laquelle aucune des puissances européennes ne peut plus compter face aux Etats continents, émergents et anciens, qui feront ce nouveau siècle.

Ses dirigeants nationaux ont enfin compris qu’il fallait lui donner un nouvel élan, conduire ensemble son économie, harmoniser ses régimes fiscaux et ses protections sociales, et qu’il fallait aller, pour cela, vers une Europe différenciée dans laquelle ceux qui veulent aller plus loin plus vite puissent le faire et donner l’exemple.

Il y a là-dessus un consensus des six pays fondateurs et de bien d’autres. L’investissement dans l’avenir va désormais compter autant que les équilibres budgétaires avec une France qui se souvient d’avoir inventé l’unité européenne et veut la défendre, bec et ongles.

Quant au monde, c’est simple. Il y avait eu le Brexit, Trump et la montée, partout, des nouvelles extrêmes droites européennes et soudain la France élit un homme qui lui dit non.

par Garibaldino

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message