Les grands dossiers européens de l’automne : 4. Vote sur la révision de la directive sur le détachement des travailleurs

Le 23 octobre, doit avoir lieu un vote décisif du Conseil européen sur la révision de la directive régissant le détachement des travailleurs en Europe. Le lendemain, ce sera au tour du Parlement européen de se prononcer sur ce texte extrêmement sensible et qui génère depuis des semaines un important clivage ouest/est au sein de l’UE.

En première ligne sur ce dossier, Emmanuel Macron s’est rendu en Autriche, Roumanie et Bulgarie du 23 au 25 août afin de faire valoir ses positions. Le président français est en effet favorable à la limitation du détachement à un an maximum, au principe du "à travail égal, salaire égal", ou encore au renforcement des contrôles afin de mieux lutter contre les entorses et le travail dissimulé.

M. Macron peut compter sur le soutien des pays d’Europe occidentale, mais se heurte à ceux d’Europe de l’Est, qui craignent une limitation de fait de la libre-circulation des travailleurs. Les dirigeants tchèque et slovaque ont toutefois récemment assoupli leur position, mettant en avant leur volonté de trouver un compromis. Ce n’est en revanche pas le cas de la Pologne, qui s’oppose frontalement à la ligne française.

Si les chefs d’Etat et de gouvernement européens chercheront à susciter un large consensus, la possibilité d’un vote à la majorité qualifiée n’est donc pas à exclure. Le cas échéant, les pays rétifs à la révision de la directive ne seraient pas en mesure de constituer une minorité de blocage.

source : Tout l’Europe

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message