Migrants : La France, 4e pays d’accueil en Europe

Bien que le pic de la crise migratoire soit passé, l’Europe a délivré 3,1 millions de titres de séjour (pour divers motifs, dont l’emploi, le regroupement familial, l’asile, le statut d’étudiant) en 2017, soit 4 % de plus (112 000) qu’en 2016.

Selon Eurostat, les Ukrainiens (661 874) sont les premiers à être admis à séjourner dans l’Union européenne, essentiellement dans la Pologne voisine. Du reste, la Pologne est le pays le plus accueillant avec 683 228 titres de séjour délivrés, non pas au titre de l’asile mais pour des raisons d’emploi (596 916). Un effort important à prendre en considération dans l’analyse de l’attitude polonaise vis-à-vis des migrants en provenance de la Méditerranée. En fait, la Pologne prend déjà sa part d’une tragédie voisine.

Par ordre d’importance, les titres de séjour européens sont pour un tiers (32 %) accordés au titre de l’emploi, pour un quart (26 %) au titre du regroupement familial et de l’asile (24 %). Les titres de séjour délivrés pour suivre des études représentent 17 % de l’ensemble des permis de séjour délivrés.

Après la Pologne, l’Allemagne est le second pays d’accueil avec 535 446 titres de séjour délivrés en 2017, devant le Royaume-Uni (517 000), la France (250 175), l’Espagne (231 153) et l’Italie (186 786). Les raisons du séjour diffèrent d’un pays à l’autre.

En France, le plus gros contingent est fourni par les titres de séjour au titre du regroupement familial (92 759), puis aux étudiants étrangers (78 758). Le Royaume-Uni est le pays qui délivre le plus de permis de séjour pour les études (179 633, soit 34 % des titres de séjour).

Les motifs familiaux sont les plus importants en Allemagne (156 973, soit 19 % du total européen dans cette catégorie), en Espagne (125 637, soit 15 %), en Italie (112 607, soit 12 %) et au Royaume-Uni (101 142, soit 12 %). On remarquera que, en pourcentage de la population, les titres de séjour sont les plus importants dans deux îles du Sud, Malte (23 nouveaux permis de séjour pour 1 000 habitants) et Chypre (22 pour 1 000).

Si les Ukrainiens sont les plus nombreux, les Syriens représentent le second contingent avec 223 000 titres de séjour accordés, dont les deux tiers en Allemagne. La Chine, dont Hong Kong, fait une entrée en force avec 193 000 titres de séjour accordés, dont près de la moitié au Royaume-Uni, devant l’Inde (163 000, dont 44 % au Royaume-Uni). Les Chinois viennent essentiellement en Angleterre pour étudier. Les Américains sont également nombreux (147 300) à obtenir un titre de séjour. Sur les 107 700 Marocains admis en Europe, le regroupement familial joue à 67 %.

source : Eurostat

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message