Rencontre Franco/Colombienne à Caucade

L’année Franco/Colombienne démarre sous le soleil. Instaurée par l’institut français, elle entend resserrer les liens entre les deux pays. Quelle belle occasion, pour l’éducation nationale, que d’organiser un concours ouvert aux lycéens, collégiens ! Le but de celui-ci : favoriser la découverte d’un pays en pleine mutation politique, économique et sociale....

Depuis le 6 janvier dernier, toutes les Académies françaises devaient soumettre des projets pour favoriser d’éventuels échanges avec des établissements colombiens.

L’éducation nationale souhaite mieux faire connaître la Colombie en France et inversement en Colombie : La France. L’académie de Nice présente alors un projet baptisé : Cap sur la Colombie.

Quoi de mieux que du web média pour connecter des élèves des deux côtés de la planète, tout au long de l’année. Plusieurs primaires, collèges et lycées se lancent alors dans l’aventure via la plateforme en ligne de l’académie de Nice.

Ils échangent des photos, des documents, des articles... et même des émissions de radios qu’ils préparent sur des thématiques communes.

Il y a quelques jours, des élèves de l’école de Caucade, du lycée des Eucalyptus, ainsi que du collège Jules romains accueillaient des élèves de CM2 du lycée Paul Valéry de Cali.

La rencontre se passe dans la cour de l’école maternelle de Caucade à Nice. Les 20 CM2, arrivés dés 13 h 10, patientent sous le soleil de plomb. Enfin vers 13 h 40, la rencontre démarre officiellement. Les Français présentent à leurs amis de Cali des productions qu’ils ont réalisées retraçant le programme d’histoire, et de géographie.

Parmi celles-ci, on retrouve Napoléon 1er, Napoléon 3, mais aussi la présentation du pays au travers de sa production industrielle... Les enfants sont fous de joie d’accueillir leurs compatriotes de Colombie.

Pour leur professeur « cela donne du sens à tout ce travail-là », elle s’explique « Il y a une véritable rencontre et de vrais échanges. Ça va permettre pour eux de s’investir encore plus et d’avoir envie d’aller les questionner ».

Pour la professeur, cela rend le travail plus personnel et donne ainsi du sens à la pratique des langues étrangères. Les Colombiens parlent très bien le français, c’est très agréable, on espère que cela donnera envie à nos étudiants d’apprendre d’autres langues...

La rencontre Colombie/France verra un véritable temps fort, le 20 novembre prochain, à l’occasion de la journée internationale des droits de l’enfant. À Nice, à Cali en Colombie et à Cayenne en Guyane, une émission de radio produite par les enfants se produira en direct sur ces 3 sites.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message