I love Nice

Après Paris, Nice est de loin l'une des villes françaises les plus connues à l'étranger. Depuis plus d'un siècle, Nice symbolise l'attractivité touristique de la France, la culture méditerranéenne, l'ouverture sur les autres rives du Mare Nostrum.

Nice est le symbole d’un mode de vie et d’une culture méditerranéennes, aujourd’hui confrontées à la monstruosité islamiste.

N’oublions pas que les idéologues qui orchestrent le djihad depuis le Moyen-Orient sont englués dans un paradigme religieux et baignent dans le symbolisme.

C’est en interrogeant la symbolique que véhicule la cité niçoise qu’on pourra commencer à trouver quelques éléments de réponse : le Centre Universitaire Méditerranéen

Symbole dans le symbole, ce Centre avait été créé par Paul Valéry, qui voulait en faire le phare de la pensée gréco-latine, le vecteur de l’unité civilisationnelle du bassin méditerranéen.

Notre civilisation repose sur trois piliers, répétait Valéry : Jérusalem, Athènes et Rome. autrement dit le respect (voire l’amour) de l’autre issu de l’Ancien Testament, la liberté de penser et d’interroger née sur le sol grec, et le droit romain.

Les donneurs d’ordre ne s’y sont pas trompés : en frappant Nice, ils ont frappé la ville qui incarne plus que toute autre la culture méditerranéenne, et tout particulièrement la culture gréco-latine, racine de notre civilisation.

C’est parce qu’elle est terre de mixité, creuset de ce que l’Europe peut produire de meilleur, que Nice a été visée.

Au nom grec, Nice vient du grec Nikè qui signifie la Victoire : aujourd’hui atterrée, la ville de Nice pourrait bien symboliser, dans les années à venir, la victoire définitive de la culture méditerranéenne sur le fanatisme barbare.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message