Jean-Christophe Lagarde : « La société doit se mobiliser »

Le président de l’UDI Jean-Christophe Lagarde était présent vendredi matin au kiosque à musique du jardin Albert 1er. Accompagné de Rudy Salles, député des Alpes-Maritimes, ils sont venus se recueillir en hommage aux victimes de l’attentat qui a frappé la ville de Nice le 14 juillet dernier.

Dans un actuel imbroglio politique total, où tout le monde rejète la faute sur les autres depuis l’attentat de jeudi dernier, Jean-Christophe Lagarde se veut plus médiateur : « c’est une erreur aujourd’hui, de chercher à faire des accusations, il faut trouver des solutions. Les terroristes veulent créer une guerre civile en instaurant la colère. »

Sûr de ses convictions, il reproche cependant une chose au chef de l’Etat. Pour lui, François Hollande, dans sa communication après les attentats de Paris, n’a pas assumé le fait que le pays soit en guerre. « Déposer des gerbes de fleur et des bougies, c’est bien beau, mais il faut que la population se mobilise, et ça, le gouvernement ne l’a pas suffisamment rabâché, après le 13 novembre. »

En période de guerre, le mode de vie change, que ce soit pour les pouvoirs publics, ou pour le peuple. « Les terroristes nous ont prouvé qu’ils attaquent tous les lieux publics : les églises (attentat de Sid Ahmed Glam déjoué à Villejuif en 2015), les écoles (attaque de Mohammed Merah dans une école juive toulousaine en mars 2012), les trains (attaque du Thalys en 2015), les manifestations (attentats de Paris et de Nice), etc. Aujourd’hui on ne peut pas tout sécuriser avec les effectifs à disposition. »

Jean-Christophe Lagarde suggère, en ce temps de guerre, le volontariat de tous, pour quelques jours, quelques semaines. « C’est un effort inévitable. On est des millions de Français. Si tous le monde se mobilisait pour aider aux contrôles dans les lieux publics, la situation serait beaucoup plus simple. » C’est d’après lui la solution pour se protéger de ces attaques.

Thibault Bourru

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message