L’Institut Méditerranéen de ProtonThérapie à la pointe du progrès

Avec le Proteus® One*, le Centre Antoine Lacassagne, Centre de Lutte Contre le Cancer de Nice, inaugure l’Institut Méditerranéen de ProtonThérapie, une nouvelle structure pour une prise en charge globale des patients en protonthérapie.

Proteus® One est une technologie innovante de protonthérapie haute énergie dans le traitement des cancers, en particulier pédiatriques. La protonthérapie est une technique innovante de radiothérapie pour traiter les cellules cancéreuses tout en préservant les tissus sains voisins.

Le Centre Antoine Lacassagne a investi plus de 30 millions d’euros pour acquérir Proteus® One, bénéficiant de soutiens financiers du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, de la Ville de Nice, de la Métropole Nice Côte d’Azur et de l’Etat.

L’objectif du Centre Antoine Lacassagne est de prendre en charge les patients atteints de cancers et de leur faire bénéficier des meilleurs traitements qui ont montré leur efficacité et leur faible toxicité de manière à offrir la meilleure qualité de vie possible », témoigne le Pr Jean-Michel Hannoun Lévi, chef du Pôle
Radiothérapie du Centre Antoine Lacassagne.

Avec le Cyclotron Medicyc en opération depuis le 17 juin 1991, le Centre Antoine Lacassagne a réalisé en France le premier traitement de radiothérapie par protons.
En juin 2016, la mise en activité du Proteus® One lui permet de proposer dorénavant les deux technologies – protonthérapie basse énergie et haute énergie – et d’accroître ainsi son offre de soins.

*Cet accélérateur de protons unique au monde grâce à sa compacité et sa précision, permet de cibler des tumeurs profondes ou difficiles d’accès ainsi que des tumeurs résistantes ou inopérables. Sa spécificité est de délivrer une dose précise et élevée de radiation par protons1 tout en préservant efficacement les tissus sains
environnants. Il est ainsi particulièrement indiqué dans le traitement des cancers de l’enfant.

Fondé en 1961, le Centre Antoine Lacassagne est un des 18 Centres de Lutte Contre le Cancer français. Etablissement de santé de droit privé à but non lucratif et reconnu d’utilité publique (statut ESPIC - Etablissement de Santé Privé d’Intérêt Collectif), le
Centre Antoine Lacassagne remplit des missions de service public en cancérologie :

Chiffres clés :

• 174 lits et places, 100 millions d’euros de budget, 736 salariés
• 147 essais cliniques ouverts en cours
• 671 patients inclus dans les essais cliniques
• 33 043 séances d’irradiation réalisées par le pôle radiothérapie en 2015
• Plus de 6 000 patients pris en charge en protonthérapie depuis 1991

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message