L’OCDE acte la reprise de l’économie au troisième trimestre

La croissance du produit intérieur brut (PIB) réel dans la zone OCDE a nettement accéléré à 0,6% au troisième trimestre de 2016, par rapport à 0,3% au trimestre précédent, selon les chiffres provisoires.

La croissance a accéléré dans la plupart des Sept grands au troisième trimestre de 2016, à l’exception du Royaume-Uni et de l’Allemagne, où elle s’est ralentie respectivement à 0,5% et 0,2%, par rapport à 0,7% et 0,4% au trimestre précédent.

Aux États-Unis, la croissance a accéléré à 0,7% au troisième trimestre de 2016, après un taux de 0,4% au trimestre précédent.

Le PIB a aussi augmenté au Japon, de 0,5%, par rapport à 0,2% au trimestre précédent, en Italie ( de 0,3%) et en France (0,2% respectivement, par rapport à moins 0,1% au trimestre précédent).

Dans l’Union Européenne et dans la zone euro, la croissance a été stable à 0,4% et 0,3%, respectivement.

En glissement annuel, la croissance du PIB de la zone OCDE a été de 1,7%, en très légère hausse par rapport à 1,6% au trimestre précédent. Parmi les Sept grands, le Royaume-Uni (2,3%) et l’Allemagne (1,7%) ont enregistré les taux de croissance annuels les plus élevés, tandis que le Japon a enregistré le taux le plus faible (0,8%).

L’OCDE compte 34 pays membres, des pays développés qui ont en commun un système de gouvernement démocratique et une économie de marché.
Elle regroupe plusieurs centaines d’experts dans ses centres de recherche à Paris (le siège est au Château de la Muette) et publie fréquemment des études économiques - analyses, prévisions et recommandations de politique économique - et des statistiques, principalement concernant ses pays membres.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message