La Communuaté armenienne de Nice accueille la visite pontificale de Sa sainteté Karékine II, Catholicos de tous les armeniens

Sa Sainteté Karékine II, Catholicos de tous les Arméniens, visitera la ville de Nice, du 7 au 9 septembre 2012. A cette occasion, une messe sera célébrée à la Cathédrale de Notre-Dame le dimanche 9 septembre à 11h30.

Toutes les forces vives de la communauté arménienne de France seront mobilisées autour de son Église* et de ses représentants légitimes désignés et reconnus par le Saint-Siège d’Etchmiadzin, car l’Eglise represente un pilier majeur de l’histoire, du present et du devenir du peuple armenien, en diaspora comme dans la mere-patrie.

En France, le Diocèse Arménien, sous l’autorite de son éminence, l’Archeveque Norvan Zakarian et le dispositif spirituel et laïque mis en place dans ce cadre, œuvrent sans relache pour permettre aux Français d’origine arménienne la fréquentation de lieux cultuels et la pratique de démarches spirituelles.

La Communauté arménienne à Nice

Le 24 avril1915, le gouvernement Jeune-Turcs de l’empire Ottoman décida d’en finir avec la minorité arménienne vivant dans l’actuelle Turquie et organisa la déportation et le massacre d’un million et demi d’Arménien. Durant ce génocide beaucoup d’Arméniens fuirent à l’étranger, généralement sur les côtes européennes de la méditerranée dont Nice, (cependant un grand nombre sont partis aux Etats-Unis).

Aujourd’hui à Nice il y a plus de 6000 Arméniens, dont une grande Partie sont regroupés dans le quartier de la Madeleine depuis 1920.

Au numéro 281 du même boulevard se trouve l’une des premières églises de L’Eglise Apostolique Arménienne construite en France. Elle est datée de 1928, année de sa consécration par Mgr Maghakia Balakian, alors évêque de Marseille.

Un presbytère, construit en 1953, par Calouste Gulbenkian°, à la mémoire de son épouse Neuvart, décédée à Nice (Caucade), jouxte l’église Sainte Marie.

Un Jardin de l’Arménie près des Jardins Albert 1er , a été inagurée en 2007 avec la présence de Mr Kotcharian président de La république d’Arménie.

* L’Église apostolique arménienne (en arménien Հայաստանեայց Առաքելական Եկեղեցի, Hayastaneayc’ Aṙak’elakan Ekeġec’i), est une Église orientale et autocéphale, faisant partie de l’ensemble des Églises des trois conciles (dites « orthodoxes orientales »).

Le « Patriarche suprême et Catholicos de tous les Arméniens » qui réside à Etchmiadzin près d’Erevan bénéficie d’une primauté d’honneur parmi les différents hiérarques ; le titulaire actuel est Karékine II depuis le 27 octobre 1999.

° Calouste Sarkis Gulbenkian (en arménien Գալուստ Սարգիս Կյուլպենկյան ; né à Scutari le 23 mars 1869, mort à Lisbonne le 20 juillet 1955) est un financier arménien richissime connu pour avoir légué sa collection d’art à une fondation portugaise, la Fondation Calouste-Gulbenkian à Lisbonne.

Il fut surnommé « Monsieur 5% »1, rappelant la part de capital qu’il détenait dans la Turkish Petroleum Company.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message