La politique des sports de nature des Alpes-Maritimes

Ce lundi, Eric Ciotti, Député et Président du Conseil général des Alpes-Maritimes, présentera la commission départementale des espaces, sites et itinéraires, en présence de Mme Annick Piquet, Directrice départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale et de M. Jean-Paul Serra, Président du Comité Départemental Olympique et Sportif.

Une offre diversifiée

Le département des Alpes-Maritimes compte 15 parcs naturels départementaux, 6500 km de randonnée balisés, 45 parcours d’équitation, 35 pistes de VTT et 37 descentes de canyoning. Une diversité et une richesse auxquelles le Conseil général des Alpes-Maritimes est attaché et qu’il s’efforce d’optimiser, notamment avec la création de la commission départementale des espaces, sites et itinéraires (CDESI).

Promouvoir les sports nature

La CDESI veille à garantir l’accessibilité aux lieux, supports de sports de nature, sans pour autant compromettre les objectifs de préservation environnementale, l’exercice d’autres activités (agriculture, pastoralisme, chasse et pêche) et le droit de propriété.

Composée de 14 comités sportifs, 10 comités acteurs du développement durable et de 11 collectivités territoriales et État, elle poursuit six objectifs stratégiques :

- Soutenir le développement économique des territoires et des entreprises du secteur sports nature ;

- Structurer l’accessibilité maitrisée aux espaces naturels ;

- Contribuer à la promotion et à la préservation des espaces naturels ;

- Soutenir le mouvement sportif local et le développement du sport scolaire ;

- Favoriser le sport pour tous ;

- Coordonner la concertation territoriale dans une stratégie globale de développement durable.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message