La saison estivale est aussi l’occasion pour les innovations

Le dispositif estival du littoral 2016, a été présenté par le Maire de Nice, Philippe Pradal, et le président de la Région et de la Métropole, Christian Estrosi.

En premier lieu, les sauveteurs du Service Départemental d’incendie et de Secours (SDIS) ont tenu à faire visiter à Christian Estrosi leur nouveau poste de secours couvrant une zone de surveillance entourant la plage privé du Blue Beach.

Celui du Lido, le précédent qui n’est actuellement plus en service, ne garantissait plus des conditions de travail convenables pour les maîtres nageurs sauveteurs (MNS). L’opération a coûté en tout 90.000 euros, pour remplacer les toilettes publiques d’antan en un espace, réservé au poste de secours, avec une douche, des toilettes, une cuisine, un espace de soins et un lieu de stockage de matériel. Mais cette rénovation n’est pas suivi de tous.

Une dame, passant alors, s’est plainte auprès des membres du SDIS : « On n’a plus de toilettes à cause de ce poste de secours, on doit aller au Blue Beach mais ils nous refusent l’entrée, Ce n’est pas possible. On est en train de signer une pétition pour qu’on nous remette des WC. » Le poste a en tout cas été rénové aux normes électriques, VMC (ventilation mécanique contrôlée), menuiserie, plomberie, et serrurerie.

Au-delà du nouveau poste de secours, une deuxième nouveauté a été présentée au président de la Région et au Maire. La ville s’est dotée pour la première fois d’un drone de surveillance, pour toutes sortes d’applications naturelles sur le littoral, comme la surveillance de certains aléas tels que l’érosion des roches, l’éngravement des fleuves ou l’instabilité des mouvements rocheux au seing des digues. Le drone permet une cartographie en trois dimensions à très grande vitesse.

Il permettra aussi de réaliser des cartographies en 3 dimensions, plus simples et surtout bien plus précises que les mesures topographiques standards.
Enfin, comme Christian Estrosi aime à le rappeler : « Nice est une Smart City, » connectée,. La troisième nouveauté touche, donc, le domaine de l’application mobile, sur Apple ou Androïd. C’est le lancement de la nouvelle application UV Métropole Nice Côte d’Azur. « C’est une grande avancée en terme de santé publique » souligne Christian Estrosi.

Cette application permet, en temps réel, de connaître l’indice UV actuel. Cela est possible grâce à un radar installé dans le sud de la plaine du Var. Les mesures sont accompagnés de conseils santé en fonction de la fragilité de la peau de l’usager.

Thibault Bourru

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message