La ville de Nice va aider ses acteurs économiques et touristiques

Comme cela s’est produit à Paris, après les attentats du 13 novembre, l’ensemble des acteurs économiques communs au marché du tourisme ont connu une baisse de fréquentation brutale.

Suite à l’attentat du 14 juillet à Nice, Christian Estrosi, président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et de la métropole, Philippe Pradal, maire de Nice, Rudy Salles, député et adjoint délégué au tourisme et aux relations internationales, et Christian Tordo, adjoint délégué à l’économie et à l’emploi, ont reçu cet après-midi ( ndlr : hier) les représentants du monde économique et du tourisme à Nice, dans le département des Alpes-Maritimes et dans la région, afin de les écouter, les rassurer, les soutenir et leur proposer des mesures visant à restaurer l’attractivité du territoire. Cette tragique attaque menace sérieusement l’activité économique de la région.

Après avoir entendu les participants s’exprimer sur leurs inquiétudes, les impacts à court termes qu’ils avaient subis, les élus ont échangé sur les moyens à mettre en place pour limiter les effets de cette crise et entamer un travail de reconstruction basé sur une communication commune.
 
Pour la ville de Nice, des mesures d’aide immédiates ont été décidées pour les entreprises, sur la base d’un périmètre à définir (le long de la Promenade des Anglais) : l’exonération des redevances d’occupation du domaine public pour les terrasses à partir du 15 juillet, l’étalement des redevances pour les plagistes, et l’étalement de la taxe de séjour pour les établissements hôteliers.
 
Pour la métropole Nice Côte d’Azur, après évaluation des pertes potentielles sur la saison estivale, un fond exceptionnel sera débloqué par la métropole à destinations des entreprises qui auront subi des pertes de chiffre d’affaires liées aux événements du 14 juillet sur la saison estivale. Pour la région, un plan de relance du tourisme est cours de finalisation dans les services de la Région, en partenariat avec l’office du tourisme de Nice et le conseil régional du tourisme Riviera Côte d’Azur.

Concernant le département, Éric Ciotti a annoncé , lors d’une séance exceptionnel présentant le plan d’aide aux victimes de l’attentat, qu’il a rencontré le ministre de l’économie Emmanuel Macron, mercredi dernier, afin de lui demander de mobiliser la Cellule de continuité économique, pour évaluer l’impact de cet attentat sur l’activité touristique d’accueil, d’hébergement, et de loisirs. Toutes les mesures devront être envisagées, notamment l’étalement des charges sociales et fiscales des entreprises, ainsi que des aides directes, en fonction de l’intensité et la durée de la crise. Les premières mesures seront mises en œuvre dès le mois prochain.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message