Lancement du projet d’expérimentation du procédé « REBAMB© », immersion de barrières de bambous en mer, sur le littoral de Villeneuve-Loubet

Ce Jeudi à 15 heures à la Plage de Vaugrenier – Villeneuve-Loubet

Le phénomène d’érosion côtière touche l’ensemble du littoral du département et a pour conséquence une recrudescence des submersions marines sur le littoral que l’on peut régulièrement observer chaque hiver sur le front de mer entre Antibes et Villeneuve-Loubet.

Les études préliminaires ont permis de réaliser un diagnostic approfondi du milieu physique et naturel sur l’ensemble des matériaux en place et d’apport. Des modélisations numériques et physiques ont conduit à localiser précisément les aléas les plus forts et à proposer des solutions pour lutter contre ce phénomène naturel.

La plage de Vaugrenier, fortement sollicitée par les houles, recul du trait de cote de 10 mètres en 10 ans, a été retenue pour réaliser l’expérimentation.

Un procédé innovant et écologique pour lutter contre ce phénomène d’érosion côtière et la recrudescence des submersions marines

Le Département des Alpes-Maritimes, la société BIOBAMB et le CNRS, avec le concours du Conservatoire Scientifique des Iles de Lérins, ont décidé de mener le projet d’expérimentation du procédé REBAMB© dont l’objectif est d’atténuer l’effet des vagues lors des fortes tempêtes par l’immersion de plusieurs rangées de bambous de grand diamètre assemblés selon une architecture prédéfinie.

Immergées à 100 mètres du rivage au large de la plage de Vaugrenier à Villeneuve-Loubet, elles créeront un récif artificiel souple capable de casser les vagues.

Le lancement de cette expérimentation sera notamment l’occasion de présenter le procédé, ses intérêts, le calendrier des travaux, et la zone d’installation du projet.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message