Le "bonheur citoyen" un sujet encore sous-représenté

Le bonheur citoyen un sujet encore sous-représenté en politique, en comparaison de l’importance que les Français lui accordent. Il est susceptible d’influer sur leur vote.

Les 138 élus ayant répondu à l’enquête complémentaire adressée à environ 40 000 hommes et femmes politiques sont les plus convaincus par le bonheur citoyen. Ils sont 91% à déclarer que le bonheur citoyen est un sujet politique très important pour eux.

Vu le biais de sélection probable des élus répondants, il est probable que les autres élus, c’est-à-dire les 38 500 à n’avoir pas répondu, sont significativement moins convaincus que le bonheur citoyen est une préoccupation politique des Français.

Pourtant, 72% des Français déclarent que c’est un sujet de préoccupation politique majeure. Ils sont même 79% à déclarer vouloir voter davantage pour un candidat qui voudrait créer des conditions favorables au bonheur citoyen.

Les Français vont même encore plus loin en affirmant pour 84% d’entre eux favoriser un candidat incarnant la sérénité par sa personne.

Parmi les candidats déclarés ou pressentis à la présidentielle ou aux primaires, Alain Juppé (26%), Emmanuel Macron (12%) et Bruno le Maire (7%) sont vus comme les plus sereins, et Nicolas Sarkozy (36%), Manuel Valls (13%) et Jean-Luc Mélenchon (12%) les moins sereins.

source : économie matin

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message