Comité 14 juillet : pour un message de mémoire et d’espérance

Une bonne centaine de personnes (personnalités, élus, représentants des services de l'Etat et municipaux, du monde associatif, volontaires...) étaient réunis pour la remise des dons collectés pour le Fonds de soutien aux victimes de l'attentat du 14 juillet.

Le Prince Albert de Monaco avait fait le déplacement à la tête de la délégation de la Croix Rouge monégasque qui a fait preuve d’une grande solidarité et de générosité.

Dans son allocution, le Maire Philippe Pradal a voulu rappeler que "quatre mois et demi après ce sinistre 14 juillet, Nice a engagé sa résilience et réapprend à vivre". mais que " nul n’a oublié !".

En fait, la Promenade des Anglais restera interdite à toute manifestation publique jusqu’au 14 juillet 2017.

Un Comité* mémoriel (instauré par le Conseil Municipal du 13 octobre) a été constitué et a tenu sa première réunion, tout de suite après cette cérémonie.

La première décision prise a concerné le site du mémorial : il sera situé sur la Colline du Château et intégrera la liste nominative de toutes les victimes, avec leur âge et leur nationalité.

Il a aussi été décidé le lancement d’un dialogue compétitif pour la préparation de la journée de commémoration du 14 juillet 2017, avec l’objectif de rendre hommage aux victimes et aux aidants de l’attentat.

Les donateurs

Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II de Monaco, a remis au nom de la Croix Rouge Monégasque un chèque de 100 000 EUROS pour le fond de soutien du CCAS.

Monsieur Jean-Michel Drevet, Préfet, Directeur Général des Services a remis au nom des agents de la Ville et de la Métropole Nice Côte d’Azur un chèque de 15 983,83 EUROS pour le fond de soutien du CCAS.

Maître Olivier Leydet, a remis un chèque de 170 116 EUROS correspondant au montant de la vente aux enchères pour le fond de soutien au CCAS

Monsieur Frédérique Dreval, Directeur Général du Groupe Pizzorno a remis quant à lui un chèque de 25 000 EUROS à l’Association « Promenade des Anges ».

*Les missions de ce comité sont : le suivi et l’accompagnement social, médical et psychologique des victimes, la préparation d’une journée de commémoration que la ville organisera le 14 juillet 2017 : lieu, temps fort, choix de l’œuvre mémorielle, la réflexion concernant un hommage tout particulier aux enfants victimes de cette barbarie et la programmation des événements intermédiaires.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message