Le marché immobilier retrouve des couleurs et voit l’avenir en rose

Avouons qu'il est difficile de trouver une telle unanimité autour d'une même table sur un même sujet : et oui, , même si ça peut paraître paradoxal, l'immobilier (et par conséquence les métiers qui vont avec) se porte bien et affiche des résultats et des prévisions positives.

C’est en tout cas ce qu’ont affirmé, chacun dans leur registre, les professionnels du secteur au cours du traditionnel point-presse d’après vacances de l’Observatoire Immobilier d’Habitat de la Chambre de Commerce et Industrie.

La crise est donc derrière nous ?

La dynamique positive observée les mois précédents se confirme.

Les chiffres le témoignent : dans le marché du logement neuf , les mises en vente progressent de 18% ( 1er semestre 2016/2015) et le nombre des ventes augmente de 22%.

Ces volumes ( près de 2000 logements au semestre) n’avaient pas observé depuis 200-, c’est dire !

Le marché de la revente connaît également un net regain d’activité. On enregistre en effet une progression de + 17% des transactions en un an.

Elément positif supplémentaire, les prix restent relativement stables , signe que la situation n’est pas dopée par des effets extérieurs mais qu’elle correspond à un correct équilibre entre offre et demande.

"Mais si la dynamique est là et elle est incontestable, il ne faut pas pour autant obérer les problèmes de fond" - dit Jean-Marie Ebel, promoteur et président de l’Observatoire.

" Le marché profite de taux d’intérêts particulièrement attrayants ( entre 1,5 et 2 % sur 20 ans) et de dispositions financières et fiscales importantes ( loi Pinel, Prêt à taux 0 pour les primo-accédants) alors que les fondamentaux macro-économiques ( croissance, emploi, évolution démographique ..) ne sont pas au mieux".

De plus, l’élection présidentielle fait craindre , chaque candidat en y allant avec ses formules magiques, des modifications à la politique gouvernementale actuelle qui semble avoir trouvé la bonne voie.

On peut donc retenir la conclusion de Philippe Gautier, président de la Fédération BTP : " messieurs les politiciens, laissez-nous travailler ".

en présence de : Cyril Messika ( FNAIM), Patrick Poncet ( Crédit Immobilier BPCA) Yves Fasanato ( CAFAM ) Philippe Gautier ( Fédération BTP)

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message