Le Parti Radical appelle à apaiser le débat sur le burkini

L'affaire du "burkini" a bien montré que le climat reste tendu entre les défenseurs de la liberté personnelle et ceux qui exploitent toutes les occasions possibles pour exprimer leur islamophobie. C'est une réalité dont il faut bien prendre acte.

Puis , il y les incendiaires , ceux qui attisent les haines pour des bas calculs électoraux : en première ligne, on y trouve les petits idéologues de la droite falangiste , réunis autour de Nicolas Sarkozy pour la primaire de Les Républicains.

Le Conseil d’Etat a rétabli avec son délibéré le droit dans le cas de l’arrêté de Villeneuve-Loubet mais ce n’est pas pour autant que les contraventions ou les éloignements des plages sont terminés : on continue avec la manière.

L’accident est toujours possible et c’est ce que certains vont chercher pour attiser le feu montant ainsi les uns contre les autres, ce qui est finalement leur but en alimentant un climat délétère mais favorable à la radicalisation des positions et aux mesures qu’ils préconisent.

Dans ce capharnaüm , il y a tout de même et heureusement des voix qui prônent la nécessité d’apaiser le débat sur la question, tout en affirmant certains principes.

Elles sont les bienvenues.

Une des celles-ci est de Hervé Cael, président départementale du Parti Radical qui rappelle fort justement que "la laïcité, c’est la neutralité de l’Etat au regard de toutes les croyances religieuses ou philosophiques qui doivent pouvoir librement s’exercer dans la sphère privée, mais elle doit permettre aussi de garantir la paix civile et le respect de la personne humaine, notamment du droit des femmes".

Et encore : "Si la loi de 1905 ne doit pas être remise en cause et la laïcité républicaine plus que jamais fermement appliquée, le débat sur le burkini montre l’urgence pour le Gouvernement de clarifier avec tous les acteurs concernés – élus nationaux et locaux, représentants des associations cultuelles - l’application de la législation sur la laïcité et de prendre les mesures nécessaires pour apaiser le climat national".

Pour ne pas rester aux stade des belles paroles, le Parti Radical rappelle notamment ses propositions qui nous semblent intéressantes : "établir un cadre unifié et clarifié pour tous les sujets relatifs à la vie cultuelle, créer une Haute Autorité de la Laïcité chargée de la bonne mise en œuvre de la loi, et qui pourrait être saisie par les collectivités et associations en cas de difficulté pratique, et mettre en place le plus rapidement possible une organisation représentative de l’islam de France".

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message