Liberté Chérie Nice Côte d’Azur récompense le Maire de Saint-Laurent-du-Var pour sa gestion

L’association Liberté Chérie Nice Côte d’Azur remettra le Prix Eco-Pol 2012 à Henri Revel, Maire de Saint-Laurent-du-Var, Vice-président du Conseil général et Vice-président de Nice Côte d’Azur : le mercredi 4 juillet à 18h30, en mairie de Saint-Laurent-du-Var.

Henri Revel succède ainsi à Eric Ciotti et Richard Galy en devenant la troisième personnalité politique dans le département à être distinguée par Liberté Chérie Nice Côte d’Azur, association qui milite tout au long de l’année pour la défense des contribuables.

Liberté Chérie a décidé de récompenser Henri Revel pour la saine gestion de la commune dont il est le Maire. En effet, Saint-Laurent-du-Var est l’une des communes des Alpes-Maritimes où le taux d’imposition est le plus bas, et cela fait des années que ce taux baisse ou n’augmente pas.

En 2011, la commune a dégagé 5 millions d’excédents budgétaire, ce qui n’a pas empêché la municipalité de financer de nombreux projets ou équipements structurants (ex. : dojo, vidéo-protection, villa Chanteclerc, pelouse stade de rugby, etc.) et de développer ses actions en faveur de la qualité de vie (ex. : crèches, jardins d’enfants, animations jeunesse, etc.).

Initié en 2010, le Prix Eco-Pol a pour objectif de récompenser chaque année un élu du département s’étant distinguée par sa bonne gestion économique et politique.

En 2010, le trophée a été attribué au Président du Conseil général des Alpes-Maritimes pour le plan d’économies budgétaires de 61M€ qu’il avait engagé avec sa majorité au sein de l’instance départementale. En 2011, il a été remis au Maire de Mougins qui avait réussi à ne pas augmenter la fiscalité depuis 10 ans tout en lançant de nombreuses réalisations.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message