Affaissement d’un trait de la ligne 2 du tram : le géologue Gilli interpelle le Préfet

Conscience critique du tunnel de la ligne 2, conseil du candidat de la liste civique de droite conduite par Olivier Bettati aux municipales de 2014, candidat lui-même aux législatives 2017, le géologue Eric Gilli revient à la charge de ce dossier par le biais d'une lettre "ouverte" adressée au Préfet des Alpes-Maritimes en sa qualité de garant de la sécurité publique". Dans cette missive, le professeur Gilli alerte le représentant de l'Etat du potentiel danger existant suite à l'effondrement important lié aux travaux de percement du tunnel du tramway de Nice qui s'est produit avant-hier.

Après un long argumentaire technique qui contraste avec les déclarations officielles et après avoir énoncé des possibles hypothèses quant à la cause de cet incident (et d’autres précédents), le professeur Gilli demande une expertise technique :
« Il me semble donc nécessaire de faire procéder à une étude afin de vérifier que les actions de l’entreprise sont adaptées au traitement de ces désordres et permettent d’assurer la stabilité à long terme de cet ouvrage et la sécurité de ses usagers ».

La balle est dans le camp de l’autorité préfectoral qui peut donner suite ou non, à cette
dénonciation devrait "être sérieusement étudiée car elle remet en question la stabilité de cet ouvrage pour les années à venir".

Dans ces cas, la transparence est une obligation.

*J’ignore les causes réelles de cet accident majeur, cependant il est intervenu dans un secteur pour lequel, mes collègues géologues et moi-même, avions alertés la Métropole de la présence d’une nappe aquifère, abondante et sous pression, dans le substratum rocheux qui supporte les alluvions dans lesquelles le tunnel est percé. Il est donc probable que des venues d’eau non maîtrisées, soient à l’origine de cet accident.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message