Avec l’arrivée de la ligne 2 du tramway, le réseau de bus Ligne d’Azur sera entièrement réorganisé

Christian Estrosi aime les annonces fortes et joue la carte de la green economy : "En 2019, nous ferons l'acquisition de 6 bus électriques et à court terme : plus aucun bus thermique ne sera en circulation sur la Promenade des Anglais ! A moyen terme et progressivement jusqu’en 2025, je souhaite que plus aucun bus thermique ne soit présent sur le réseau". ‏

Moins d’un mois avant l’ouverture du premier tronçon de la ligne de tramway Est- Ouest, Christian Estrosi annonce la restructuration du réseau de bus. Réduction du temps d’attente des usagers, un réseau plus fluide et des véhicules plus propres, voici les éléments de modernisation à venir du réseau de bus de la métropole.

Les travaux de la ligne 2 de tramway arrivent à terme et incitent les élus locaux à restructurer le réseau de transport de la ville. Lors d’une conférence de presse accordée ce lundi, le Président de la métropole a confirmé sa volonté de désengorger le trafic routier notamment grâce à des évolutions apportées au réseau de bus.

Actuellement, plus de 1200 bus circulent dans toute la métropole et le nombre devrait être réduit à 800 d’ici à 2020. Les bus thermiques qui équipent le réseau vont être remplacés par des véhicules 100% électriques ; “ce sont tous les quartiers traversés par notre réseau de bus qui gagneront en qualité de vie : moins de bruit, moins de pollution et de nouveaux aménagements. Plus aucun bus thermique ne circulera sur le réseau ” a affirmé le Président de la Métropole, visiblement content de pouvoir annoncer cette avancée environnementale.

Une réduction du temps d’attente de 5 à 10 minutes pour les usagers en fonction des arrêts et des nouveaux trajets étudiés pour simplifier au mieux, la mobilité des citoyens.

Le 20 juin prochain, un bus électrique entrera dans le réseau ( ligne 23) de la métropole pour être expérimenté dans le trafic routier de Nice.

Nouveauté : Une application qui permet de géolocaliser votre bus

Testée pendant deux mois auprès des usagers de la ligne 63, l’application Zenbus permet de suivre le trajet du bus et d’évaluer le temps d’attente à chaque arrêt en temps réel.

En téléchargement gratuit depuis ce lundi, seule la ligne 63 est expérimentée. Mais la ligne 52 est la prochaine de l’opération. Une technologie qui s’installe progressivement dans le réseau qui, n’engagera aucun coût supplémentaire pour les usagers.

par Hadrien Acaldi, EdJ

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message