Carnaval de Nice , la sécurité à son maximum

Le dispositif de sécurité du 134e carnaval de Nice est selon Georges François Leclerc très élevé. Pour le Préfet, le dispositif repose avant tout sur un esprit de solidarité avec la municipalité et la préfecture d’une part et de l’autre , l’idée que c’est bien toute la ville de Nice qui est aujourd’hui protégée et pas seulement le cœur de l’événement. Le déploiement de policiers , gendarmes , agents municipaux et vigiles privés s'appuie sur des dispositifs innovants, à la fois aériens, maritimes et technologiques.

Georges François Leclerc s’en réjoui : « On va pas faire la course au nombre de policiers, parce qu’il est variable d’un jour à l’autre, d’une manifestation à l’autre. Ce que je peux vous dire,- enchaîne-t-il- “c’est que le dispositif qui est aujourd’hui sous les ordres du directeur départemental de la sécurité publique est un dispositif calibré sur les très gros événements.”

En accord avec Christian Estrosi, le préfet Leclerc a souhaite faire en sorte que la sécurité soit la plus efficace et au service de l’événement uniquement.

Christian Estrosi , lui, est sur que ces jours qui s’annoncent de bataille de fleurs, de corso carnavalesque de jours, de nuits vont être des journées formidables, à la fois pour l’image de la ville , pour sa dimension d’accueil, pour l’économie.

Avec un demi millions de visiteurs pour 160/170 milles billets vendus, c’est forcément de grandes retombées économiques pour les commerces de la cité.

Il faut donc que la fête soit la plus réussie possible.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

"Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie." Confucius

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message