Cérémonie des As d’OR Jeux du Festival des Jeux de Cannes

Qui succède aux célébrissimes ABALONE, DIXIT, TIME’S UP !, AVENTURIERS DU RAIL et autre UNLOCK ! au palmarès des As d’Or ? Qui a conquis le Jury ? Le jury du 32e Festival international des Jeux composé de journalistes et professionnels du monde du jeu dévoile le palmarès As d’Or-Jeu de l’Année 2018. Il récompense parmi les quelques 1 000 nouveaux jeux édités au cours des 18 mois écoulés, les 3 meilleurs des 10 jeux préalablement nominés pour le prix ludique le plus prestigieux et le plus attendu en France dans 3 catégories : tout public, enfant, expert.

Jeudi soir avait lieu la préouverture du Festival des Jeux Cannes en présence des professionnels du festival et de la presse conviée à l’évènement.

Un amphithéâtre plein, les 2600 siègent trouvaient preneurs. Les deux animateurs ouvraient alors la cérémonie tous en décontraction.

Avant de faire monter sur scène les nominés, une organisatrice prend la parole. Une déclaration forte et pleine d’émotion : cette soirée est « un moment clé » de la manifestation, car « il couronne le travail, les efforts, les idées, les prises de risques et offrir de belles idées pour les prochains mois ou les prochaines années. »
Pour la présentatrice, il met en lumière l’évolution du festival.

Elle se dit fière que la cérémonie soit accueillie dans cette salle mythique. Une « saveur toute particulière ».

Elle tient à rappeler la portée de la distinction des as d’or aux futurs lauréats. Elle évoque les meilleures réussites : Abalone (30e anniversaire), Dixit (10 ans), Quarto, Takenoko, Time’s up…’de véritable must pour les amateurs de jeux de tous les âges et de tous les styles.

C’est à Mme Claire Anne Rex, la Présidente du Palais des Festivals, et conseillère municipale qui revient l’honneur de l’ouverture de la cérémonie. Elle se dit se dit « ravie d’être là ce soir » pour présider la cérémonie des AS d’OR, un « incontournable à Cannes ».

"Le succès repose -d’après Mme Claire Anne Rex- sur la faculté du festival à se renouveler, à s’adapter et à rapprocher les univers des professionnels et du grand public. Le festival contribue à mettre en cohésion la créativité et les enjeux économiques, à associer loisir et travail, culture et esprit d’entreprise..."

Depuis 1988, le jury du Festival composé de journalistes et de professionnels décerne le label As d’Or-Jeu de l’Année aux meilleurs jeux édités au cours des 18 derniers mois

Dans la catégorie enfant, c’est le jeu “Nom d’un Renard” qui remporte l’AS d’OR. Un jeu édité par Game Factory et distribué par ATALIA.

Nom d’un Renard est un jeu coopératif, d’enquêtes et de déductions, idéal pour jouer en famille. Un renard a volé un œuf du poulailler et il vous revient de le démasquer avant que celui-ci ne s’enfuie. Pour cela, il faut soit : se déplacer sur le plateau pour découvrir un indice et le passer au scanner ou révéler un suspect pour le disculper ou le dénoncer. Si l’accusation est correcte, vous remportez la partie.

Dans la catégorie As d’OR expert c’est le jeu Terraforming Mars qui est sacré As d’OR.

Le jeu est édité et distribué par INTRAFIN. La partie dure 90 minutes. Atteindre Mars était un défi, la rendre habitable est la clé du Nouveau Monde. Dans ce jeu, les joueurs travaillent ensemble pour rendre la planète rouge habitable, pour cela, il faut créer une atmosphère, augmenter la température et faciliter la création d’eau liquide. Chaque joueur devra développer des technologies, installer des industries, construire des cités afin de créer l’environnement nécessaire à la vie humaine. Une fois les critères obtenus, le joueur avec le plus de points de victoire remporte la partie.



Enfin, et c’était le plus attendu du public, la nomination du jeu de l’année. Elle revient à AZUL. Un jeu de Michael Kiesling, illustré par Chris Quilliams et édité par Plan B Games.

Un jeu à partir de 8 ans pour 2 à 4 joueurs, d’une durée moyenne de 30 à 45 minutes pour un prix de 40 euros.

Devenez artisan carreleur et embellissez les murs du Palais d’Évora de magnifiques azulejos. Rendez-vous au 16e siècle, truelle en main pour le début de la partie.

À PROPOS DU JURY
Le jury est composé de journalistes et professionnels du monde du jeu tous joueur passionné et reconnu :
Erwan Berthou, d’abord journaliste, il entre au Centre National du Jeu en 2012 où il endosse la casquette de « chargé d’histoire ludique » puis de responsable du Concours international de créateurs de jeux de société de Boulogne-Billancourt.
François Décamp, ce ludicaire, comme il aime à se définir, tient l’une des plus anciennes boutiques de jeux de France, Jeux Descartes à Bordeaux.
Hélène Graveleau journaliste, rédactrice en chef du magazine Plato spécialisé dans le jeu de société.
Anaëlle Grondin journaliste depuis 2016 aux « Echos », où elle suit l’actualité des start-up, il lui est aussi arrivé d’écrire sur le marché du jeu et sur les dernières tendances. Sa signature s’était déjà retrouvée en bas d’articles dédiés à l’univers ludique dans le journal « 20 Minutes ».
Marcus (Marc Lacombe), journaliste spécialisé dans le jeu vidéo et le jeu de société (Game one, Nolife, jeuxactu.com). Monsieur Phal, cofondateur du site trictrac.net, le premier site internet francophone des passionnés de jeux de société (4 000 000 de visiteurs uniques en 2017).
Thierry Saeys a créé en 2004 à Bruxelles la très dynamique boutique Sajou et l’agence événementielle Fun Quest pour le team building ludique. Également chroniqueur pour la télévision belge RTBF et sur RTL Belgique sous le pseudo de Thierry Sajou, il présente l’actualité ludique.
Catherine Watine psychologue de formation, ludologue, chroniqueuse ludique, présidente de l’association « les Jeux sont fêtés » qui met en scène des expositions « jeux d’hier, jeux d’aujourd’hui », elle dirige l’association « A l’adresse du jeu ».
Nathalie Zakarian prend part au projet d’installation d’un café ludique à Lyon « Moi j’m’en fous, je triche ». Elle préside cette association de plus de 4000 adhérents et en assure aujourd’hui la régie. Elle continue d’accompagner le développement du Réseau des cafés Ludiques.

À PROPOS DU FESTIVAL INTERNATIONAL DES JEUX DE CANNES.
Avec plus de 100 000 visiteurs, 3 000 professionnels (éditeurs, auteurs, illustrateurs, distributeurs) et 5 000 compétiteurs, le Festival international des Jeux de Cannes est la plus grande manifestation ludique du monde francophone. Chaque année la planète jeu s’installe à Cannes au cœur du Palais des Festivals et des Congrès. Plus de 30 000 m2 sont consacrés aux jeux de société́, jeux de lettres et de connaissance, jeux traditionnels, jeux de simulation, jeux vidéo, jeux de construction et loisirs créatifs...

Créé en 1986, le Festival a su s’imposer en suivant au plus près les évolutions du secteur et décerne tous les ans l’As d’Or — Jeu de l’Année, label de référence des meilleurs jeux édités. Un salon unique, qui permet au public de découvrir gratuitement toutes les dernières nouveautés et aux professionnels de se retrouver.
Depuis sa création en 1988, l’as d’Or a ainsi récompensé de nombreux jeux au succès incontestable comme :
1989 : Abalone (Asmodee) • 4 millions d’exemplaires vendus
1992 : Quarto ! (Gigamic) • plus d’1 million d’exemplaires vendus
2005 : Les aventuriers du rail (Days of Wonder) • 5 millions d’exemplaires vendus
2006 : Time’s up ! (Repos Production) • 4 millions d’exemplaires vendus
2009 : Dixit • plus de 3 millions d’exemplaires vendus
2014 : Concept (Repos Production) • 500 000 exemplaires vendus
2015 : Colt express (Ludonaute) • 350 000 exemplaires vendus
2016 : Mysterium • 300 000 exemplaires vendus
2017 : Unlock ! • 250 000 exemplaires vendus

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

"Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie." Confucius

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message